Cet article a été publié le: 28/06/21 16:57 GMT

Côte d’Ivoire /Des prestataires de soins de santé instruits sur la prise en charge des soins après avortement

Tiassalé, 28 juin 2021 (AIP)- L’Organisation non gouvernementale (ONG) ‘’Pathfinder international Côte d’Ivoire’’, renforce depuis lundi 28 juin 2021 à Tiassalé, les compétences d‘une vingtaine de sages-femmes des régions de la Mé et de l’Agneby-Tiassa dans le cadre de la prise en charge des femmes après avortement.

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un vaste projet de mise en place de réseaux de soins obstétricaux néonataux d’urgence dans certaines formations sanitaires identifiées et désignées par le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle et ses partenaires, a expliqué le directeur-pays de l’ONG, Dr Ernest Yao.

La prise en charge des soins après avortement fait partie de ce paquet d’intervention qui mérite d’être renforcée sur l’ensemble du territoire, a-t-il fait savoir, d’où l’intérêt de la présente formation assurée par des universitaires et membres de la société ivoirienne de gynécologie obstétrique à l’intention des prestataires de soins venues de 15 formations sanitaires.

Il a déploré le niveau de mortalité maternelle dont 21% sont dues à des complications d’avortements non sécurisés, selon le rapport 2020 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce renforcement de capacité est nécessaire pour prendre en charge ces cas qui sont légion dans les 15 centres de santé où Pathfinder a déjà installé des équipements de prise en charge des soins après avortement, a conclu Dr Ernest Yao.

La formation dure cinq jours dont deux de pratique à l’hôpital général de Tiassalé.

(AIP)

kd/bsp/ask