Cet article a été publié le: 28/04/21 8:14 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Le PCA du Conseil coton-anacarde veut booster l’autonomisation de la femme à travers la fête des mères

blidia

Abidjan, 28 avr 2021 AIP)- Le président du conseil d’administration (PCA) du conseil coton-anacarde, Ouattara Blidia Alain Hyacinthe veut à travers l’édition 2021 de la fête des mères à Ferkessédougou, emmener les femmes de la localité à se prendre en charge, à œuvrer, pour leur autonomisation.

M. Ouattara a annoncé lors d’une conférence de presse mardi 27 avril 2021 à Abidjan, la tenue le 30 mai 2021 dans à Ferkessédougou, de l’édition 2021 de la fête des mères sur le thème, « Autonomisation de la femme face aux enjeux de la Covid-19 », à l’endroit de quelques 500 femmes de la région.

« Nous aurons une conférence sur le leadership féminin pour que la femme puisse se prendre en charge, l’emmener à sortir le leadership qui est en elle », a-t-il déclaré. Selon le PCA du conseil coton-anacarde, des machines à coudre, des glacières, des congélateurs des vivres et non-vivres ainsi que des enveloppes d’argent seront remis aux mamans, « pour leur permettre de se prendre en charge ».

« Cette fête est apolitique. Les choix des femmes se fait avec les structures étatiques de Ferkessédougou. Je lance donc un appel à la cohésion et à la solidarité entre les filles et les fils de Ferké. Nos mamans sont le vecteur pour atteindre cette cohésion entre les filles et les fils de Korhogo », a assuré Alain Blidia Ouattara.

L’ex maire de Ferkessédougou, a assuré beaucoup d’importance à la femme, notamment à la mère, d’où son combat pour son autonomisation. « C’est quand vous perdez votre mère que vous vous rendez compte de son importance. Je ne suis plus maire mais je continue d’encadrer nos mamans », a-t-il indiqué.

M. Ouattara a souligné que cette édition de la fête des mères sera placée sous le haut patronage du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Tiéné Birahima Ouattara, le parrainage du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara et sous sa présidence.

(AIP)

gak/tm