Cet article a été publié le: 20/06/22 12:14 GMT

AIP/Inter/ La Côte d’Ivoire veut appuyer techniquement le Congo pour l’amélioration de son cadastrage (CNTIG)

Abidjan, 20 juin 2022 (AIP)- Dans le cadre de la coopération Sud-Sud, la Côte d’Ivoire veut mettre son expertise technique au service de la république du Congo, pour l’aider à améliorerson niveau de cadastrage.

Une délégation du Comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG), conduite par le directeur général, Dr Edouard Fonh-Gbéi, a séjourné à Brazzaville du 14 au 17 juin 2022, en vue de l’opérationnalisation du protocole d’accord de partenariat et d’assistance technique dans le domaine de la gestion foncière entre les deux pays, rapporte une note d’information transmise lundi 20 juin à l’AIP.

Le directeur général du CNTIG a présenté au ministre d’Etat, ministre des Affaires foncières et du Domaine public du Congo, Pierre Mabiala, les grands axes pouvant contribuer à la modernisation de la gestion foncière, notamment le système la gestion du cadastre et des recettes foncières développé par ses services.

Cette application géo spatiale web sécurisée permettra la Génération automatique d’identifiant uniques des parcelles cadastrales du Congo. Elle permettra également d’intégrer des données cadastrales et de gérer les recettes sur la base d’un recensement cartographies des contribuables. Elle enregistrera aussi des fonctionnalités de contrôle des émissions et de règlements de l’impôt foncier.

La quasi-totalité des experts du domaine foncier du Congo, notamment le bureau d’étude et de contrôle des travaux cadastraux, l’agence foncière pour l’aménagement des terrains, la direction générale des affaires foncières du cadastre et de la topographie et la direction générale du domaine ont fait montre d’un engouement pour cet outil technologique.

ok
L’équipe technique du Fonds national du cadastre après une séance de travail

La coopération d’assistance technique signée entre l’entreprise ivoirienne et le Fonds national du cadastre du Congo va s’étendre aux collectivités de ce pays grâce à l’innovation géo spatiale mise en place en vue d’améliorer la mobilisation des ressources propres des communes. Le maire de Brazzaville, fasciné par l’outil “e-commune”, a souhaité que des échanges se poursuivent avec ses services techniques.

En plus des rencontres B to B, une présentation des innovations technologiques “made in Côte d’Ivoire” a été faite aux autorités de la République du Congo durant cette mission de travail. Il s’agit notamment du guichet unique de la construction, du projet d’adressage, du Syst-me intégré des gestion (SIG) infrastructures routières, des outils de résilience face aux changements climatiques, du SIG Carte scolaire, du SIG Carte universitaire, entre autres.

L’expérience réalisée en Côte d’Ivoire en matière de cadastrage lui a permis d’améliorer le taux de 5 à 11% en une année, précise le document.

(AIP)

gak/cmas