Cet article a été publié le: 28/07/21 8:40 GMT

AIP/ La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso décident de rouvrir leurs frontières terrestres communes

Abidjan, 28 juil 2021 (AIP)- La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ont décidé, mardi 27 juillet 2021, de rouvrir leurs frontières terrestres communes.

La décision a été prise à l’occasion de la clôture de la 9ème conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC), soldé par un communiqué final lu par la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara.

Selon la ministre d’Etat, Kandia Camara, la réouverture des frontières entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire intervient pour des raisons humanitaires en cette période de crise sanitaire liée à la COVID-19. La cheffe de la diplomatie ivoirienne a précisé que la question sera soumise à l’appréciation des deux Chefs d’Etat pour décision.

Le Conseil conjoint de gouvernement a également abordé plusieurs points dont la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et son prolongement jusqu’à Tambao, l’approvisionnement régulier du Burkina Faso en énergie électrique et en hydrocarbures par la Côte d’Ivoire, et la mise en place du fonds pour la jeunesse et de celui dédié à la femme et à la jeune fille.

La 10ème conférence au sommet du TAC se tiendra en 2023 à Ouagadougou, la capitale du Faso.

(AIP)

sn/cmas