Cet article a été publié le: 7/12/21 14:44 GMT

AIP/ La Côte d’Ivoire et le Burkina poursuivent les travaux de délimitation de leur frontière (Communiqué)

Abidjan, 7 déc 2021 (AIP)- La troisième rencontre de la Commission mixte paritaire de matérialisation de la frontière Côte d’Ivoire-Burkina (CNFCI), s’est tenue du 30 novembre au 03 décembre 2021, à Grand-Bassam, en vue de la délimitation de la frontière entre les deux pays.

Les travaux ont porté sur la poursuite de la recherche documentaire et les modalités de financement du processus de délimitation de la frontière, note un communiqué de presse transmis lundi 6 décembre 2021 à l’AIP.

La réunion a été co-présidée par le secrétaire exécutif de la CNFCI, Diakalidia Konaté, et la secrétaire permanente de la Commission, Léontine Zagré, en leur qualité de présidents de la Commission mixte paritaire de matérialisation de la frontière entre les deux pays.

Au nom du Premier ministre Patrick Achi également président de la CNFCI, M. Konaté s’est félicité de la tenue de cette troisième rencontre, moins d’un an après la première, qui montre « le grand intérêt et le fort engagement des deux Gouvernements et des membres de la commission mixte paritaire à renforcer leur collaboration et leur coopération à travers la délimitation de leur frontière commune ».

La secrétaire permanente de la Commission nationale des frontières du Burkina, Léontine Zagré s’est réjouie des résultats obtenus par la Commission Mixte Paritaire depuis son installation à Abidjan en février 2021.

Ces résultats, a-t-elle déclaré, « montrent le renforcement des relations de bon voisinage, de fraternité et de solidarité entre les deux pays ». Elle a encouragé et exhorté tous les membres à maintenir cette dynamique qui a caractérisé les précédentes séances ».

Au terme des travaux, il a été décidé entre-autres, d’effectuer des recherches documentaires complémentaires auprès de sources extérieures aux deux États et finaliser l’ouverture du compte bancaire au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire au plus tard le 31 janvier 2022, pour y transférer les ressources allouées par les Etats pour la délimitation de la frontière entre les deux pays.

(AIP)

eaa/ask