Cet article a été publié le: 1/07/22 14:36 GMT

AIP/ L’ambassadeur Richard K Bell salue le climat apaisé en Côte d’Ivoire

Abidjan, 01 juil 2022 (AIP)- L’ambassadeur des Etats-Unis, Richard K Bell, a félicité, jeudi 30 juin 2022, à Abidjan, l’ensemble de la classe politique ivoirienne pour le climat apaisé en Côte d’Ivoire.

“Je voudrais saisir cette occasion pour féliciter l’ensemble de la classe politique ivoirienne pour le climat apaisé qui règne actuellement, avec la participation active et constructive de l’opposition aux travaux du parlement”, a déclaré M. Bell, à l’occasion du 246ème anniversaire de l’accession à l’indépendance des Etats-Unis, en présence du Premier ministre, Patrick Achi, de la ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara et de quelque membres du gouvernement.

Il dit y voir “une sage reconnaissance que c’est maintenant la période idéale pour planter des racines de la démocratie, en démontrant de part et d’autre qu’en dépit des rivalités, l’on peut se faire confiance réciproquement dans l’intérêt supérieur de la nation”.

Selon lui, “la stabilité qui découle de cet apaisement donne les plus fortes chances d’attirer les investissements nécessaires à la croissance et permet un changement historique, parce qu’à partir du 01 juillet 2022, le haut commissariat des Nations Unies pour les refugiés cesse d’accorder à priori le statut de refugié aux ivoiriens.

Pour lui, la Côte d’Ivoire vient de faire une fois de plus quelque chose d’assez rare tout comme le cas de la mission de maintien de la paix en Côte d’Ivoire (ONUCI), en rebondissant d’une situation de crise, pour faire en sorte qu’un vaste programme humanitaire international n’ait plus sa raison d’être sur le territoire ivoirien”.

Le diplomate a également félicité les autorités ivoiriennes pour leur gestion de la pandémie Covid-19 ainsi que pour les progrès significatifs en matière de santé publique que le gouvernement américain appui fortement depuis longtemps, précisant que d’après la récente enquête démographique et sanitaire, la mortalité chez  les enfants de moins de cinq ans a diminué de 31% au cours de la dernière décennie.

“Les acquis que je viens de citer à titre non exhaustif est la dynamique positive si encourageante qui mérite d’être sauvegardés et renforcés”, a-t-il souligné.

Richard K Bell, sans occulter l’actualité internationale, a déploré les “défis multiples” dont “l’extrémisme violent du Sahel menace les pays du littoral Ouest africain”, non sans souligner que “les Etats-Unis partagent la conviction des autorités ivoiriennes que la solution, c’est de renforcer les liens entre l’Etat et la population et que le meilleur moyen d’y arriver, c’est de renforcer la démocratisation, le respect des libertés individuelles et la liberté de la presse”.

Il a fait remarquer que le 246ème anniversaire de l’accession à l’indépendance des Etats-Unis coïncide avec le 60ième anniversaire de la visite historique du président Houphouët Boigny à Washington.

(AIP)

sdaf/ask