Cet article a été publié le: 23/06/22 18:48 GMT

AIP/ Le PNUD réaffirme son engagement à accompagner le gouvernement ivoirien dans la lutte contre la pauvreté

Abidjan, 23 juin 2022 (AIP)- Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) a réaffirmé, jeudi 23 juin 2022, son engagement à accompagner le gouvernement ivoirien dans la lutte contre la pauvreté, lors de l’atelier de validation du rapport provisoire sur l’analyse de l’extrême pauvreté et ses déterminants, des inégalités et de la vulnérabilité.

“Je voudrais vous assurer de la disponibilité et de l’engagement du PNUD à poursuivre son accompagnement et à mettre à la disposition du gouvernement les outils nécessaires pour contrer ce défi de l’extrême pauvreté et de la vulnérabilité, afin de créer les conditions pour un développement plus inclusif et une stabilité durable du pays”, a déclaré la représentante résidente du PNUD en Côte d’Ivoire, Carol Flore-Smereczniak.

Selon Mme Smereczniak, pour alléger la pauvreté et renforcer la résilience des populations, le PNUD a entamé d’autres travaux d’analyses et des études en appui au gouvernement à savoir, l’étude sur l’Impact de l’accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) sur l’économie ivoirienne, l’appui aux petites et moyennes entreprises ( PME) pour saisir les opportunités de la ZLECAf, l’étude d’impact des mesures de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) sur les pays frontaliers (Mali, Burkina Faso, Guinée) et comment cela affectera la Côte d’Ivoire ainsi qu’une analyse de l’impact de la crise russo-ukrainienne sur l’économie ivoirienne.

Le représentant du ministre du Plan et du développement, Soro Nahoua a souligné que pour répondre aux défis de la pauvreté, le président de la république, Alassane Ouattara a décidé à travers le Programme national de développement (PND) 2021-2022, de placer l’ivoirien au cœur de la politique de développement. Ainsi, la stratégie de développement met l’accent sur (i) la transformation économique et sociale, (ii) la modernisation de l’état et la transformation culturelle.

Il a indiqué que le Programme national de développement (PND) 2021-2025, adresse les questions de l’extrême pauvreté à travers l’accélération de la transformation structurelle de l’économie avec une forte création de richesse et d’emplois, accompagnée d’une meilleure redistribution des fruits de la croissance, de l’amélioration du capital humain pour permettre l’accès aux populations à des emplois décents ainsi que le développement local et équilibre pour toutes les régions du pays afin de ne laisser aucune ivoirienne et aucun ivoirien en marge du développement.

Le PNUD aide les pays en développement à mobiliser et utiliser l’aide efficacement. Dans toutes ses activités, il encourage la protection des droits de l’homme, le développement des capacités et l’autonomisation des femmes.

(AIP)

ad/tm