Cet article a été publié le: 2/08/21 16:46 GMT

AIP/ Nestlé Côte d’Ivoire exprime son engagement à promouvoir l’allaitement maternel

Abidjan, 02 août 2021 (AIP)- L’entreprise agro-alimentaire Nestlé Côte d’Ivoire exprime son engagement à promouvoir l’allaitement maternel par la tenue d’une campagne de sensibilisation via les professionnels de la santé, démarrée lundi 2 août 2021, au service diététique de l’hôpital général d’Abobo à Abidjan.

Cette campagne qui se poursuit mercredi 4 août à l’hôpital général d’Adjamé à Abidjan, s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM). Celle-ci se tient du 1er au 7 août, autour du thème “Protéger l’allaitement : une responsabilité partagée”.

A travers cette activité de sensibilisation, le département nutrition de Nestlé veut encourager l’allaitement maternel et appeler tous à soutenir la mère qui choisit d’allaiter son enfant, en mettant à sa disposition les moyens nécessaires. « L’allaitement maternel est une responsabilité partagée au niveau de tous. Il faut que la mère qui allaite soit dans un environnement adéquat, climat de paix, lui évitant le stress et se nourrissant convenablement », a déclaré le superviseur médical de Nestlé nutrition, Ahouré Valerie.

L’entreprise agroalimentaire qui intervient dans la production de formules infantiles communément appelées les substituts du lait maternel, prône l’allaitement exclusif de l’enfant de zéro à six mois, sans boire de l’eau et encourage à la poursuite de l’allaitement jusqu’à deux ans au minimum. Les substituts du lait maternel interviennent au cas où la mère est dans l’incapacité de donner à téter à son bébé, a précisé Mme Ahouré.

Equipe du département Nutrition de Nestlé CI en compagnie des sages-femmes et puéricultrices de l’hôpital général d’Abobo, 02 août 2021.

Selon la major de la diététique, Ballo Boko Viviane Mahi, l’allaitement exclusif regorge de nombreuses vertus pour le bébé et pour la mère. Le lait maternel est la meilleure alimentation pour bébé, en plus du fait qu’il crée des liens affectifs entre la mère et l’enfant.

Le lait en effet, est une source de protection antimicrobienne pour l’enfant grâce aux anticorps de la mère, une protection contre les allergies et prévient le risque d’obésité pendant l’enfance et l’adolescence. Il favorise la bonne digestion chez l’enfant. Les enfants nourris au sein sont plus résistants aux infections (gastro-entérites, otites, etc.) que les autres. En outre, le lait maternel couvre tous les besoins du bébé, il contient les vitamines, sels minéraux, oligoéléments, sucres, graisses, protéines dont le bébé a besoin pour bien grandir, le tout en justes quantités.

Pour la mère, donner à téter à son enfant permet entre autres, d’accélérer les contractions de l’utérus, lui permettant de reprendre sa place plus rapidement après l’accouchement. Il diminue les risques de certains cancers, comme celui de l’ovaire et du sein.

Selon que le comportement de la mère est dominé par l’anxiété ou la confiance et la joie, les mécanismes et résultats seront perturbés ou favorisés, ont expliqué les sages femmes, puéricultrices, à travers une communication et des échanges faits dans un langage simple et cordial, assortis de témoignages de mères pratiquant l’allaitement exclusif et continue.

Ainsi, les puéricultrices de l’hôpital général d’Abobo avec le soutien du département Nutrition Nestlé CI, ont recommandé à cette cinquantaine de mères présentes, d’éviter les soucis, le stress et encouragé l’allaitement avec plaisir.

(AIP)

eaa/cmas