Cet article a été publié le: 14/08/22 16:21 GMT

An 62 : Maurice Bandama salue la coopération ivoiro-française et le dynamisme de la diaspora ivoirienne à Paris (Communiqué)

Abidjan, 14 août 2022 (AIP)- L’ambassadeur de la Côte d’Ivoire près la République de France, Maurice Bandama, a salué la qualité et la belle coopération entre son pays et la France tout comme le dynamisme de la diaspora ivoirienne, lors de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

M. Bandama a exprimé la plénitude de sa satisfaction à ses invités sous les ors et le décorum de la représentation diplomatique par un propos exquis et choisi, à Paris en France.

“Les deux premières décennies ont vu notre pays connaître une accélération de son développement et de son histoire de jeune nation portée par un idéal de paix et un modèle de développement économique et social sans précédent en Afrique. Pays de grande intégration régionale et sous-régionale, jouissant d’une longue stabilité et d’une grande cohésion sociale, notre pays a connu des soubresauts d’une longue crise politique et militaire qui s’est prolongée dans une crise post électorale en 2010 et 2011”, a-t-il rappelé.

Mais si cette belle épopée a été ternie par la crise, il y a des raisons d’espérer et de se réjouir désormais, depuis 2011, avec l’accession du Président Alassane Ouattara à la magistrature suprême.

« Depuis sa prise de pouvoir effective, le président Alassane Ouattara a travaillé vigoureusement à redresser la Côte d’Ivoire et à rassembler tous les Ivoiriens. Ses efforts, soutenus par la volonté commune de tous les Ivoiriens de retrouver la paix, ont permis de faire progressivement des avancées significatives sur le processus de la réconciliation », s’est réjoui l’ancien ministre de la Culture et de la Francophonie.

Il a motivé sa satisfaction par le retour de tous les réfugiés politiques, la fin du statut de réfugié ivoirien, la relance du dialogue politique, le dégel des comptes de plusieurs personnalités, la grâce présidentielle à Gbagbo Laurent, le paiement de ses émoluments d’ancien président.

« A ces mesures qui vont renforcer la paix et la réconciliation, le président Alassane Ouattara a pris, malgré la récession due à la pandémie de la COVID 19 et à la guerre en Ukraine, pour faire face à la vie chère, des mesures décisives qui vont soulager nos populations à hauteur de plusieurs dizaines de milliards de FCFA. Le chef de l’Etat a en outre recommandé au secteur privé d’étendre toutes ces mesures à leurs travailleurs (…) Vous le voyez, la Côte d’Ivoire solidaire est une réalité », s’est encore réjoui le diplomate.

Il a ensuite réaffirmé sa fierté au président Ouattara pour la qualité des relations franco-ivoiriennes en matière politique, scientifique, culturelle et militaire.
Sur le plan économique, Maurice Bandama a rappelé que 250 filiales françaises génèrent 400 000 emplois avec des investissements représentant 25% des investissements directs et étrangers. La France compte 80% des entreprises européennes en Côte d’Ivoire et réalise la plus forte implantation des entreprises françaises en Afrique subsaharienne.

Elle est le premier bailleur bilatéral de fonds de la Côte d’Ivoire et intervient dans des secteurs essentiels comme l’eau, le transport, l’éducation.
L’ambassadeur ivoirien a enfin salué les performances des Ivoiriens qui s’illustrent dans l’hexagone à l’instar d’Olivier Tebily, ancien footballeur reconverti dans la vigne et le vignoble, Carole Sanni, présidente de l’UAFFI et Ibourahema Bakqyoko, distingués lors de la célébration de l’excellence nationale, le 5 août 2022 au palais présidentiel.
Un défilé de tenues traditionnelles, des danses et chants ont ponctué la cérémonie à laquelle étaient conviés le ambassadeurs en France du Congo Brazzaville, de Guinée Équatoriale, du Sénégal, du Rwanda, de Guinée Bissau, du Gabon, du Maroc, de Tunisie, du Mali, des USA, d’Algérie, Lybie, Togo, Allemagne et Russie.

(AIP)

aaa/fmo