Cet article a été publié le: 5/03/21 18:40 GMT

Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, la Guinée procède au lancement de la vaccination de masse contre la COVID-19

Abidjan, 05 mars 2021 (AIP)- A la suite de la Côte d’Ivoire et du Ghana, la République de Guinée a officiellement lancé vendredi 5 mars 2021 ,la campagne de vaccination de masse contre la COVID-19, après avoir reçu 200 mille doses de vaccin de la firme pharmaceutique Sinopharm offertes par la République populaire de Chine.

Le lancement officiel a eu lieu au Centre de traitement épidémiologique (CT Epi) de Gbèssia, dans la commune de Matoto située à Conakry (capitale de la Guinée), rapporte l’Agence guinéenne de presse (AGP).

La première phase de cette opération qui débutera à Conakry à travers les quartiers les plus touchés avant de se poursuivre dans les autres localités prévues par cette opération, concerne les personnes vulnérables notamment le personnel de santé qui sont en première ligne dans la lutte, les personnes âgées de 60 ans et plus, les personnes ayant des emplois stratégiques, les leaders religieux et d’autres personnes cibles.

Au cours de cette cérémonie, l’administrateur du CT Epi de Gbèssia, Dr Mohamed Condé, qui a réceptionné le vaccin, a indiqué qu’il est une opportunité de prouver à la population guinéenne et au monde entier que personne d’autre ne doit avoir le moindre doute car ce vaccin est à 100% préventif.

Quant au ministre de la Santé, le Médecin-Général Remy Lamah, il a salué les efforts du gouvernement et ses partenaires qui n’ont rien ménagé pour contrôler la propagation de cette pandémie en Guinée. Les actions importantes de ripostes ont été menées, ce qui a permis à la Guinée d’avoir les meilleurs indicateurs de riposte dans la sous-région voire en Afrique toute entière, a-t-il souligné, en précisant qu’à la date du 03 mars 2021, la Guinée a enregistré 16 261 cas positifs de COVID-19 pour 15 068 guérisons (93,5%).

(AIP)

sdaf/cmas