Cet article a été publié le: 2/12/22 14:16 GMT

Cate d’Ivoire-AIP / Les populations riveraines de la forêt classée de Scio s’approprient le plan d’aménagement

Duékoué, 02 déc 2022 (AIP) – Les populations riveraines, dans la partie sud, ont adhéré au plan d’aménagement participatif de la forêt classée (PAPFC) de SCIO, lors d’un atelier organisé, mercredi 30 novembre 2022, à Duékoué, par la société de développement des forêts (SODEFOR), en collaboration avec le Programme d’investissement forestier Côte d’Ivoire et le groupement de cabinets ONFI, Earthworm, Kinome).

L’objectif de cet atelier était de soumettre le Plan d’aménagement participatif de cette aire protégée à l’approbation des parties prenantes pour sa validation.

Selon le directeur régional du groupement de cabinets, Gérôme Tokpa, la tenue de la 3ème phase de la validation de cette forêt classée montre toute la dimension participative de sa gestion.

«C’est cette gestion participative, poursuit-il, que nous voulons donner à la nouvelle gestion forestière en Côte d’Ivoire. Et, cela montre aussi l’appropriation de tout ce qui a été écrit par les communautés pour qu’elles puissent vivre en harmonie» avec cette forêt, a-t-il soutenu.

Heureux de l’implication effective des communautés à l’élaboration, à la mise en place du plan d’aménagement participatif et à la gestion participative de SCIO, M. Tokpa a mis en relief les importances qui ont requis l’approbation des populations.

«Il s’agit, premièrement, de l’acceptation par les communautés du substrat de la disparition vertigineuse de la forêt classée dont la conséquence majeur est le dérèglement climatique. Deuxièmement, les communautés ont compris l’importance de l’agroforesterie dans le développement de la cacaoculture. Cettes-ci ont aussi compris la nécessité de régler à l’amiable tous les problèmes fonciers», a expliqué le directeur régional de Earthworm.

Pour ce faire, ajoute-t-il, les communautés ont accepté la mise en place de comités de gestion participative dans les quatre départements que couvre la forêt avec les missions qui leur sont confiées pour rendre la gestion de cette forêt plus efficace par la prévention et la gestion des conflits.

La période de mise en œuvre du plan d’aménagement participatif de la forêt classée de SCIO est de 10 ans. Cette aire protégée a été créée à Dakar par arrêté n⁰2877/SE/F du 12 avril 1954 portant sur 59.000 hectares partie Est. Elle a subi une extension par arrêté n⁰69/SERSP du 26 octobre 1972 portant sur 29.000 hectares, partie Ouest. Et est à cheval sur les départements de Bangolo au nord, Duékoué au nord-est (région du Guémon), Guiglo au Sud-Est et Bloléquin au Sud-Ouest (région du Cavally).

(AIP)

dyn/ja/ask