Abidjan, 24 mai 2021 (AIP)- Face aux chiffres alarmants sur la mortalité maternelle, des activistes ivoiriens veulent plus d’actions par le vote de la loi sur la santé de la reproduction, eu égard à l’adhésion du pays au Protocole de Maputo depuis 2003. Chiffres des avortements clandestins dans la sous-régionContinuer la lecture