Cet article a été publié le: 16/11/22 16:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ 29 lieux de vote communaux et 15 sous-préfectoraux apprêtés pour l’enrôlement sur la liste électorale 2022 à Guiglo

Guiglo, 16 nov 2022 (AIP) – Le président de la commission électorale régionale (CER) de Guiglo, Evariste Bakary Lakoun, a relevé, mercredi 16 novembre 2022, que, contrairement aux années précédentes, cette année, les 29 lieux de vote dans la commune, et 15 lieux de la sous-préfecture seront disponibles et ouverts, pour accueillir les personnes désireuses de se faire enrôler sur la liste électorale 2022.

M. Bakary s’est voulu rassurant quant à la disponibilité de ces lieux de votes devant accueillir les requérants de Guiglo, insistant pour dire que les 15 lieux d’enrôlement sous-préfectoraux seront même mobiles. Il intervenait à la cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation pour l’inscription des jeunes et des femmes sur la liste électorale 2022.

Une initiative, localement, de la Concertation inter-parti pour des élections démocratiques (CIED), regroupement des partis politiques locaux prônant la paix et la cohésion dans la région du Cavally, avec l’appui financier du NDI (National democratic Institute – Institut national démocratique, en Français).

«Au total, 29 bureaux de vote communaux et 15 sous-préfectoraux seront prêts à accueillir les personnes désireuses de se faire enrôler sur les listes électorales dans le département de Guiglo. Il suffit à ces personnes de détenir une carte nationale d’identité (CNI), une attestation d’identité délivrée par l’ONECI, notamment», a-t-il signifié.

Evariste Bakary Lakoun a tenu à rassurer les uns et les autres de ce que les agents chargés de l’enrôlement ont été formés et sont prêts pour accomplir cet acte civil et seront bel et bien présents dans les lieux d’enrôlement, samedi, matin, et travailleront de 8h à 18h, même les samedis et dimanches.

Représentant le préfet de région à cette cérémonie, le secrétaire général de préfecture, Marius Sei, a exhorté les militants et sympathisants des partis politiques à se faire enrôler, massivement. «L’élection est le vote des candidats que nous pensons les meilleurs. Toute personne ivoirienne peut voter à condition d’être inscrite sur la liste électorale», a expliqué M. Sei.

Il a invité les futurs électeurs à comprendre que le volet important d’une élection est en premier chef, l’inscription des électeurs sur la liste électorale. Et savoir que ce n’est pas le candidat majoritaire sur le terrain de la campagne électorale qui gagne une élection, mais celui du parti politique dont les militants et sympathisants se sont inscrits majoritairement sur les listes électorales.

La commission électorale indépendance (CEI) prévoit l’organisation des élections municipales et régionales autour des mois d’octobre et novembre 2023.

Cette campagne qui a débuté le 02 novembre, et ce jusqu’au 18 novembre 2022, vise la sensibilisation pour leur inscription massive sur la liste électorale 2022, des jeunes et des femmes, surtout la frange des nouveaux majeurs de plusieurs localités de la Côte d’Ivoire. Il s’agit de Guiglo, Bloléquin, Duékoué, Man (district des Montagnes), Korhogo, Tengréla, Ouangolodougou, M’Bengué (district des Savanes), Bouaké, Béoumi, Sakassou (district de la Vallée du Bandama), Yopougon, Abobo, Anyama et Koumassi (district autonome d’Abidjan).

(AIP)

ja/ask