Cet article a été publié le: 23/06/21 16:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ 77 cas de grossesses enregistrés dans les établissements secondaires de Bocanda

Bocanda, 23 juin 2021 (AIP) – Les établissements secondaires de la ville de Bocanda, notamment le lycée moderne, les collèges Bokpli, Prestige et le Label ont enregistré au total 77 cas de grossesses au cours de l’année scolaire 2020-2021, selon un rapport présenté mardi 22 juin 2021 par les éducateurs et directeurs des études desdits établissements.

Le lycée moderne vient en tête avec 55 cas, suivi du collège Prestige qui compte 18 cas. Le collège Bokpli trois cas et le label un cas.

La palme d’or revient au premier cycle avec 59 cas de grossesses et le second cycle totalise 18 cas.

Concernant les auteurs, les élèves viennent en première position avec 60% des cas, suivent les orpailleurs 30 %, les commerçants, cultivateurs, et autres petits métiers avec 10% des cas.

Selon les éducateurs Kouamé Ernest et Kouassi Kouassi Dominique, respectivement éducateurs au lycée et au collège Bokpli, le nombre de cas serait encore plus élevé si toutes les filles enceintes se faisaient recenser par leur établissement respectif avant de quitter l’école.

Les causes de ces nombreux cas de grossesses sont entre autres la démission de certains parents qui, après avoir inscrit leurs filles, ne font plus signe de vie, de sorte que ces dernières, confrontées à des difficultés sont obligées de se donner au premier venu pour survivre.

« De nombreux élèves sont obligés de louer des maisons faute de tuteurs. Il est donc fréquent de voir des jeunes garçons et filles partager la même chambre voire dormir sur la même natte, toute chose qui favorise les rapports sexuels entre eux », a indiqué Kouamé Ernest.

L’envie de paraître de certaines filles qui cherchent à vivre au-dessus de leurs moyens fait également partie des causes de ces grossesses non désirées qui amènent très souvent ces jeunes filles à abandonner leurs études.

(AIP)

kkc/apk/ask