Cet article a été publié le: 23/07/21 10:40 GMT

Côte d’Ivoire-AIP : 9ème sommet du TAC/ Des accords initiés dans le domaine du transport pour une fluidité des échanges

Abidjan, 23 juil 2021 (AIP)-Dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, des projets de construction ou de renforcement d’infrastructures dans le domaine du transport sont initiés pour une grande fluidité des échanges entre les deux pays.

Il s’agit du projet de construction de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou. Les ministres en charge des Affaires étrangères ivoirien et burkinabè, Kandia Camara et Alpha Barry, réunis en avril 2021 lors des travaux de la 4ème réunion du Comité conjoint de suivi et d’évaluation (CCSE) des décisions et recommandations du TAC, ont souligné la nécessité pour les deux gouvernements de poursuivre, conjointement, la recherche de financements en vue de mener à son terme ce projet essentiel pour les deux pays.

 

Le tronçon ferroviaire entre Abidjan et Ouagadougou-Kaya, un projet du TAC

Au titre du projet de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Kaya et de son prolongement à Tambao, les ministres ont noté la  transmission au Président directeur général (PDG) de Bolloré  Transport et Logistiques de la lettre conjointe des ministres  chargés des transports des deux pays de novembre 2019, en réponse aux nouveaux points de préoccupations. Ces autorités ont souhaité la levée de conditions suspensives d’entrée en vigueur de la Convention de concession révisée (CCR) et le lancement des travaux de réhabilitation dans les meilleurs délais.

 

En outre, la délégation burkinabè a salué l’accord conclu avec National aviation services (NAS) Ivoire pour la réduction de 30% accordée aux compagnies aériennes desservant l’aéroport international d’Abidjan, de même que les solutions trouvées en ce qui concerne la double facturation des étiquettes bagages et des cartes d’embarquement qui ne sont plus facturées à ce jour. Les parties ont réitéré le renforcement de la coopération inter-compagnies pour une mise en œuvre efficace du Marché unique du transport aérien Africain (MUTAA).

Pour la  requête d’un quai dédié au profit du Burkina Faso, les deux parties ont souhaité une accélération de la procédure, en vue d’une concrétisation du projet.

 

autoroute Abidjan-Ouaga ( photo d’archives)

Par ailleurs les deux parties ont apprécié les efforts consentis sur la question de la fluidité routière sur le corridor Abidjan-Ouaga, et salué l’efficacité des procédures du commerce et du transit, la réduction, au strict minimum, des points de contrôle et l’adoption de sanctions disciplinaires à l’encontre des agents indélicats. Ils ont convenu de veiller à l’application des engagements pris, pour lutter contre les pratiques anormales sur les corridors des deux pays, en vue de l’accroissement des échanges commerciaux.

 

La 9e conférence au sommet du TAC, entre les deux pays, se tiendra du 25 au 28 juillet 2021 à Abidjan autour des accords de coopération.

(AIP)

tad/fmo