Cet article a été publié le: 22/08/21 13:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Abada Festival : Aka Aouélé pour la valorisation de l’apport d’Etuéboué et du peuple Bétibé dans l’histoire de la Côte d’Ivoire

Aboisso, 22  août 2021 (AIP)- Le président du Conseil économique social, environnemental et culturel (CESEC), Dr Eugène Aka Aouélé, plaide pour la valorisation de l’apport d’Etuéboué et du peuple Bétibé dans l’histoire de la Côte d’Ivoire.

“Il faut inscrire dans la  stratégie de promotion culturelle, la valorisation des aspects de l’histoire du pays dont sont porteurs la localité d’Etuéboué et le peuple Bétibé”, a préconisé M. Aka Aouélé, qui s’exprimait samedi 21 août 202, lors de l’apothéose de l’Abada festival à Ettuéboué, dans le département d’Adiaké (Est, région du Sud-Comoé).

“La mémoire de la marche du développement de la Côte d’Ivoire s’en trouverait conservée pour les générations d’aujourd’hui et de demain”, a-t-il estimé, en présence d’un représentant représentant de Harlette Badou N’Guessan Kouamé, ministre de la Culture et l’Industrie et des arts et du spectacle, marraine de ces festivités.

Les Ehotilé ou Bétibé sont un peuple dans le département d’Adiaké, vivant dans des sous-préfectures d’Adiaké dont celle d’Etuéboué, qui a vu la naissance de la première école primaire et le premier champ de café  et de cacao de Côte d’Ivoire dans sa localité d’Elima. Les Bétibé sont également présents dans la sous-préfecture de Grand-Bassam, précisément dans la localité de Vitré (Vitré 1 et Vitré 2), rappelle-t-on.

Aka Aouélé a réaffirmé s’inscrire dans la vision de promotion culturelle du chef de l’Etat Alassane Ouattara, qui s’illustre, selon lui, par l’organisation de nombreuses cérémonies culturelles en Côte d’Ivoire, et particulièrement  de la région du Sud-Comoé, dont le festival de Yaou, le Climbié International Beach d’Assinie,  l’Abissa de Grand-Bassam, Elê Festival d’Adiaké et  le festival Sud-Comoé Agnintiè.

Il a salué le co-parrain de l’Abada festival à Ettuéboué 2021, le directeur général directeur du Port autonome d’Abidjan, Hien Sié Yacouba, par ailleurs initiateur de Elê Festival d’Adiaké, pour sa contribution au succès des ces manifestations.

 

Aka Aouélé révèle s’inscrire dans la vision de promotion culturelle du Chef de l’Etat

L’Abada festival est destiné à valoriser et à faire connaitre davantage la culture bétibé.

(AIP)

akn/tm