Cet article a été publié le: 19/09/21 16:23 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Achi Patrick exhorte la chefferie de San Pedro à œuvrer pour la paix

San Pedro, 19 sept 2021 (AIP)- Le Premier ministre, Achi Jérôme Patrick, a exhorté, samedi 18 septembre 2021 à San Pedro, les chefs de village et de communauté à œuvrer pour la consolidation de la paix et la cohésion sociale pour le développement du pays et de leur région.

Achi Patrick a fait cette adresse aux chefs autochtones, allochtones et allogènes en marge du lancement officiel des travaux de réfection de la route la Côtière.

« Bien sûr, il y a l’administration territoriale, les forces de défense et de sécurité, mais elles n’interviennent qu’à un certain moment. Les troubles, s’ils doivent survenir, commencent dans un quartier, un village, avant de prendre des proportions qui exigent qu’on appelle les forces », a-t-il souligné.

Le chef du  gouvernement a invité ses interlocuteurs à jouer correctement leur rôle, afin d’éviter des débordements qui requièrent l’intervention du corps préfectoral et des forces de défense et de sécurité.

Le Premier ministre les a remerciés au nom du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour leur contribution à l’apaisement du climat socio-politique lors des événements politiques qui ont émaillé la vie de la nation cours des mois passés (élection présidentielles et législatives). Le district du Bas-Sassandra n’a pas connu de débordement excessif au cours de ces périodes.

« Cette région est un modèle du genre, parce que c’est certainement l’une de celles, en Côte d’Ivoire, où la diversité est la plus grande, où les populations sont les plus hospitalières et où vivent en harmonie dans la paix et dans la quiétude des personnes originaires d’autres régions de Côte d’Ivoire, d’autres régions d’Afrique et des populations autochtones », a-t-il relevé.

M. Achi a félicité les garants des us et coutumes de continuer autochtones et les a encouragés à maintenir cet état d’esprit afin que cette région riche de ses potentialités naturelles puisse connaître le développement qu’elle mérite.

Il leur a remis 10 millions de Francs CFA au nom du chef de l’Etat, en leur transmettant son souhait qu’aucun trouble ne surgisse pour remettre en cause les acquis du pays.
(AIP)
nbf/cmas