Cet article a été publié le: 9/09/21 14:44 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Affaire arrêt du bitumage dans la ville de Tengrela : La société EBOMAF affirme avoir informé le ministre de l’Equipement

Tengrela, 09 sept 2021 (AIP)- La société burkinabè, Entreprise Bokongo Mamadou et fils (EBOMAF), en charge de la réalisation de bitumage dans la ville de Tengrela affirme avoir informé le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, de sa décision d’arrêter les travaux en raison de la saison des pluies, qui a débuté au mois de juin 2021.

« Les travaux de bitumage ont bel et bien été suspendus en raison des intempéries qui contraignent souvent à réaliser les mêmes tâches plusieurs fois. Et, par correspondance, EBOMAF a informé le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier de la situation, conformément au cahier de charges », a indiqué le chargé de communication de l’entreprise, Silvain Débailly, dans une note à valeur de droit de réponse transmise à l’AIP, mercredi 08 septembre 2021.

En effet, l’AIP a publié, le 30 août, une dépêche intitulée “les travaux de bitumage à Tengrela à l’arrêt depuis trois mois”, dans laquelle elle fait le constat de l’arrêt des travaux de bitumage et les désagréments que cette situation crée aux habitants de la ville.

M. Débailly a tenu, toutefois, à rassurer les populations de la localité que l’entreprise EBOMAF tiendra ses engagements dans le délai pour offrir à la ville des infrastructures de qualité comme elle l’a déjà fait dans plusieurs circonscriptions de la Côte d’Ivoire.

« Notre but n’est donc pas de détruire des routes et de provoquer des inondations de cours et de routes mais d’offrir in fine des infrastructures de qualité répondant à toutes les normes prescrites dans le cahier des charges », a-t-il soutenu.

Au total, 5,8 km de bitume ont été promis par le gouvernement à la ville de Tengrela.

(AIP)

kkc/sn/fmo