Cet article a été publié le: 25/09/22 9:09 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Agboville: la fête des ignames célébrée dans la ferveur à M’Bérié

Agboville, 25 sept 2022 (AIP) – A l’instar des villages du canton Morié du département d’Agboville, M’Bérié a célébré la fête des ignames dans la ferveur, la solidarité et le partage, trois jours durant.

Au cours de la fête des ignames, de nouveaux foyers faits à partir de trois nouveaux fagots servant de trépieds, sont installés hors de la cuisine pour faire les repas pendant les festivités. Le premier jour, tout le village ne mange que du foufou d’igname. Des matchs et des soirées dansantes ont meublés la deuxième journée. Pour l’apothéose, le chef de terre entouré par la population sur la place publique, rend un hommage aux aïeux en versant de la boisson (vin de palme).

« La fête des ignames est une fête annuelle, une fête de purification. Avant, c’était plus traditionnel. Quand j’étais un enfant, les machettes, les ustensiles de cuisine, les habits, on partait les laver au marigot. Avant, il y a avait des danses traditionnelles comme le Pkandjo. Aujourd’hui, il n’y a plus de tambouriniers pour faire revivre ces danses. Mais cela n’a rien enlever à la ferveur de la fête avec les bals poussière du deuxième jour », a relevé vendredi 23 septembre 2022 le conseiller du chef du village, Oboumou Julien.

Chef du village de M’Bérié (au centre)

Se réjouissant de la réussite de la fête, le chef du village, Abé Koffi Pierre a signifié que cette cérémonie est une tradition pour eux et elle représente le début de l’année pour les Abbey. Il a saisi l’occasion pour appeler les filles et fils du village à la cohésion sociale et à la paix pour le développement du village.

« Au cours de cette fête, tous les cadres viennent pour communier avec leurs familles restées sur place, partager un repas d’amitié et de fraternité. Pour nous, c’est l’occasion de lancer un appel à tous les cadres pour qu’ils viennent régulièrement au village, pour investir au village parce que le village d’aujourd’hui devient la ville de demain.  Il faudrait que nous ayons un esprit de visionnaire, un esprit futuriste de sorte que demain nous ne soyons pas étranger dans notre propre village », a exhorté pour sa part le président de la Mutuelle pour le développement de M’Bérié (MUDEM), Gnamien Evi Richard.

La fête des ignames est célébrée par les cinq cantons (Morié, Tchoffo, Koss, Abè-Vé et Krobou) du département d’Agboville.

(AIP)

ena/ask