Cet article a été publié le: 23/07/21 7:30 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ AGIR 3: Trois cents jeunes en renfort des effectifs de la Coopec pour booster l’opération

Abidjan, 23 juil 2021 (AIP)-Trois cent jeunes ivoiriens seront recrutés et mis à disposition de la Coopérative d’épargne et de crédit (COOPEC) afin de booster au mieux, le lancement de l’opération “AGIR 3”, un des dispositifs du programme d’appui à l’auto-emploi et à l’entrepreneuriat des jeunes.

L’annonce a été faite, jeudi 22 juillet 2021, par le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, à l’auditorium de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), à Abidjan, lors d’une rencontre entre l’Agence Emploi Jeunes et l’Union nationale des COOPEC de Côte d’Ivoire, pour faire le point du décaissement des financements des projets jeunes dans le cadre de la phase 3 de l’opération AGIR pour les jeunes.

Ces jeunes, qui vont intégrer pour une durée d’un an les effectifs de la COOPEC sur l’ensemble du territoire, percevront un pécule mensuel de 65 000 francs CFA. Ils devront être âgés de 18 à 40 ans et de formation comptable au moins Bac+2. Ils vont apporter un concours aux ressources humaines de cette communauté financière pour un suivi des projets des jeunes mais également au recouvrement des ressources.

Les difficultés liés au lancement de AGIR dans sa phase 3, alors que  les jeunes retenus pour le programme ont déjà reçu une formation depuis janvier, expliquent ce recrutement annoncé par le ministre en accord avec la direction de la COOPEC, mettant en avant des problèmes liés à son effectif pour un suivi régulier et efficient du programme.

Difficultés qui vont impacter sur le recouvrement des fonds auprès des bénéficiaires de l’opération AGIR 2. A ce jour, les jeunes restent devoir à la microfinance, 55% des ressources mises à leur disposition, a fait savoir le représentant de l’administrateur provisoire de la COOPEC, Kouao Séraphin, directeur du crédit.

Le ministre en charge de la jeunesse a saisi l’occasion pour appeler ces jeunes déjà bénéficiaires des prêts à les rembourser pour faire bénéficier le programme à d’autres jeunes ivoiriens.

« “AGIR pour les jeunes” est un dispositif de prêts qui est fait par la COOPEC aux jeunes sur la base d’un fonds de garantie du gouvernement auprès de certaines structures bancaires. Il faut que les jeunes remboursent pour permettre à la COOPEC de continuer d’aider d’autres jeunes qui sont en attente de financement », a tranché M. Touré.

Il s’est réjoui tout de même du succès de la phase 2 de AGIR pour les jeunes car les 10 milliards débloqués par l’Etat de Côte d’Ivoire pour le financement de 23 000 jeunes porteurs de projets ont été entièrement remboursés par l’institution financière.

Par ailleurs, le décaissement des fonds pour l’opération AGIR 3 se fera au plus tard fin août 2021. Au total, 23 000 jeunes sont ciblés pour un montant de 10 milliards de francs CFA.

(AIP)

ebd/fmo