Cet article a été publié le: 20/07/21 12:32 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Aïd-el-kébir 2021 : la communauté musulmane de Dimbokro appelée à renforcer la paix dans le pays

Dimbokro, 20 juil 2021(AIP) – L’imam de la grande mosquée de Dimbokro, Doukouré Lamine, a appelé la communauté musulmane à contribuer au renforcement de la paix en Côte d’Ivoire, lors de la célébration de l’Aïd-el-kébir mardi 20 juillet 2021 à l’EPP Dioulakro.

L’imam Doukouré, après les deux rakats de la prière du jour, a appelé, dans son sermon, la communauté musulmane à l’union et à l’entente, valeurs sans lesquelles, aucun développement n’est possible selon lui.

L’homme de Dieu a rappelé le sens de la Tabaski qui tire son origine de la volonté d’Ibrahim d’immoler son fils par respect pour Allah. Il a invité chaque musulman à s’approprier les vertus d’Ibrahim pour le retour d’une paix définitive dans le pays en vue de son développement.

Le guide religieux a imité l’acte d’Ibrahim en immolant un bélier. Il a fait des bénédictions à l’endroit des autorités du pays.

“Nous sommes rassemblés aujourd’hui pour célébrer la plus prestigieuse des fêtes musulmanes, l’Aïd-el-kébir. L’acte d’Ibrahim est un symbole de soumission, de croyance et de respect à Dieu”, a souligné le préfet Coulibaly. Il a exhorté la communauté musulmane à continuer ses prières et bénédictions pour le pays, l’invitant à la vaccination contre le COVID19 recommandée par les plus hautes autorités du pays.

Les milliers de fidèles musulmans qui étaient sortis tôt, drapés dans leurs plus beaux atours, ont regagné en groupes ou seuls leurs domiciles respectifs pour accomplir l’acte d’immolation. Le maire de Dimbokro, Bilé Diéméléou et des autorités sécuritaires ont assisté à cette prière de l’Aïd-el-kébir ou la Tabaski qui se déroule dans la ferveur.

(AIP)

Ik/kp