Cet article a été publié le: 20/07/21 16:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Aïd-el-Kébir 2021 : prières et louanges à Allah pour la fin du Covid-19 à Daoukro

Daoukro, 20 juil 2021 (AIP)- L’imam principal de la grande mosquée de Daoukro, Traoré Ali N’guessan, a adressé, dans son serment, des prières et des louanges à Allah, l’implorant à mettre fin à la pandémie du COVID19 pour une reprise normale du Hadj, lors de la célébration de l’Aïd-el-Kebir, mardi 20 juillet 2021, en présence des autorités préfectorales, administratives et sécuritaires.

Les fidèles musulmans n’ont pas effectué le pèlerinage à la Mecque en 2021. L’Arabie saoudite, qui abrite ce rassemblement religieux annuel, a décidé de limiter le pèlerinage à ses propres habitants avec un maximum de 60 000 participants. Cette restriction étant liée à la pandémie du Covid-19.

L’imam Traoré a saisi l’occasion pour exhorter les musulmans aux bonnes œuvres, les invitant à suivre l’exemple de dévotion d’Abraham qui a accepté de sacrifier son fils. « En acceptant de sacrifier son fils, il a accepté de mettre au-devant Dieu dont la volonté doit être accomplie par les humains », a ajouté le guide religieux. Il a expliqué que c’est en souvenir de cet acte d’Abraham que la communauté musulmane célèbre l’Aïd-el-Kébir.

Le secrétaire général de la préfecture de Daoukro, Aka Makré, a souligné la nécessité de la réconciliation entre les hommes pour la paix de Dieu « qui apaise, qui réconcilie, qui nous invite au partage, qui nous réconcilie avec nous-mêmes et avec les autres ».

Le président du conseil régional de l’Iffou, Traoré Adam Kolia, a salué la présence des autres communautés religieuses à la célébration de l’Aïd-el-Kébir, signe d’une paix et d’une cohésion retrouvées à Daoukro.

(AIP)

ca/ik/kp