Cet article a été publié le: 21/07/21 7:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Aid el kébir: Un parlementaire appelle à la création d’un cadre de dialogue pour la paix

Daoukro, 21 juil 2021 (AIP)-  Le député de la circonscription électorale de Daoukro-N’gattakro, Olivier Kouassi Akoto, a appelé les “grands” partis politiques à savoir le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Front populaire ivoirien (FPI) a créé un cadre d’échanges et de dialogue pour le retour définitif de la paix en Côte d’Ivoire.

M. Akoto a lancé cet appel, mardi 20 juillet 2021, à l’occasion de la prière de l’Aïd El Kebir, acte de pardon à Dieu, le créateur. “Si Dieu nous pardonne, pourquoi nous humains ne pouvons nous pas nous pardonner ?”, s’est interrogé l’élu.

Il a souligné la nécessité du pardon mutuel des acteurs de la vie politique dans le pays, rappelant l’appel à la paix et la réconciliation de l’ex-président ivoirien, Henri Konan Bédié, il y a quelques jours. Il a exhorté à un engagement des parties prenantes dans cette voie.

“Les ivoiriens, dans leur majorité, souffrent”, a affirmé le député, invitant les parties politiques à éviter de faire du processus de réconciliation, un fonds de commerce politique. Il a souhaité que les états-majors politiques travaillent dans le sens de la vraie paix pour que les leaders politiques puissent s’approprier le message lancé par le Président Bédié.

« Désarmons les cœurs, les esprits et nos propos afin de donner une chance à la paix en Côte d’Ivoire », a imploré M. Akoto, soulignant l’impossibilité pour le pays de reprendre sa marche glorieuse vers le développement dans la division et l’adversité.

(AIP)

ca/ik/fmo