Cet article a été publié le: 9/11/20 21:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Alassane Ouattara s’engage à donner le meilleur de lui-même

Odienné, 09 nov 2020 (AIP)- Le président de la République, Alassane Ouattara, pour ses cinq prochaines années à la tête de la Côte d’Ivoire, s’engage à donner le meilleur de lui-même, en se positionnant comme le Président de tous les Ivoiriens, « sans exclusion ».

Lors d’un message diffusé dans la soirée du lundi 9 novembre 2020, sur les antennes de la première chaîne de la télévision nationale, il a prôné l’union et appelé l’ensemble des Ivoiriens à se focaliser désormais sur la perspective du développement de leur pays, dans « la solidarité ».

« Mes chers compatriotes, le temps de la compétition électorale est passé, place au temps de l’action. Et l’action pour moi, c’est le projet de la Côte d’Ivoire solidaire pour lequel j’ai été élu et qui va accélérer la transformation économique et sociale de notre pays par une croissance plus inclusive », a-t-il fait comprendre.

Il a promis de continuer à être le Président de tous les Ivoiriens et de travailler sans relâche pour une Côte d’Ivoire de prospérité partagée et de solidarité.

« Je sais qu’ensemble, dans l’union, la discipline et le travail, nous parviendrons à bâtir une Côte d’Ivoire meilleure », a insisté Alassane Ouattara.

Il a appelé l’opposition notamment le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) à « un dialogue sincère et constructif, dans le respect de l’ordre constitutionnel».

Le présidant Ouattara, au compte de son nouveau mandat, s’adressait pour la toute première fois à la nation, après la confirmation de son élection par le Conseil constitutionnel, ce jour même.

Les Ivoiriens étaient aux urnes, samedi 31 octobre, pour choisir leur président de la République. Selon les chiffres officiels, 53,9% d’entre eux ont voté et ont porté leur choix à 94,27% sur le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Alassane Ouattara.

Une élection toutefois émaillée de violences avec mort d’homme et destructions de biens, sous fond de boycott d’une partie de l’opposition.

Le président élu a exprimé sa compassion aux familles de toutes les victimes de ces violences qualifiées « d’injustifiées », leur promettant l’assistance du gouvernement ainsi que justice.

(AIP)

kg/cmas