Cet article a été publié le: 8/08/21 9:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ An 61: 2021 est une année charnière pour la circonscription de Songon, estime le sous-préfet

Songon, 08 août 2021 (AIP)-  Le sous-préfet de Songon, Stéphane Guiriga,  a estimé samedi 7 août 2021, que l’année 2021 constitue une année charnière pour sa circonscription avec principalement la question de la dévolution coutumière du pouvoir à la génération Tchagba.

Il a fait cette déclaration lors de la célébration de l’An 61 de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire, organisée à Godoumé.

Pour M. Guiriga, face aux défis d’urbanisation et de développement tout azimut que connaît Songon, il est impérieux pour l’Administration d’avoir des interlocuteurs institutionnels tant légitimes que légaux.

« Le processus irréversible de dévolution du pouvoir dans l’aire culturelle Atchan, entre Tchagba et Dougbô est acté. Il appartient à la génération Tchagba de prendre ses responsabilités en engageant en son sein des discussions inclusives pour dégager un consensus autour de la personnalité capable de conduire le village », a-t-il conseillé.

Le sous-préfet a expliqué que le consensus comporte les notions de compromis, de tolérance, d’accord minimum pour faire avancer un processus.

Stéphane Guiriga a souligné qu’en tout état de cause, l’Administration se tient aux côtés des populations pour les accompagner dans cet exercice et a engagé depuis peu, des consultations populaires sur les choix opérés. « L’Administration vient, par une consultation populaire, au cours de laquelle il n’existe  aucune censure, constater la légitimité du choix opéré », a-t-il précisé.

D’ailleurs, M. Guiriga félicite l’ensemble des villages qui se sont déjà soumis à l’exercice et pour lesquels le préfet du département d’Abidjan a pris un arrêté nommant officiellement le chef de village dans ses nouvelles fonctions.

(AIP)

tg/cmas