Cet article a été publié le: 7/08/22 8:07 GMT

Côte d’Ivoire -AIP/An 62 : Ouattara sollicite le secteur privé pour une lutte plus efficace contre la cherté de la vie

Abidjan, 7 août 2022 (AIP)- Le président de la République, Alassane Ouattara a sollicité le secteur privé ivoirien pour une lutte plus efficace contre la cherté de vie, lors de son discours prononcé à l’occasion de la fête de l’indépendance, samedi 6 août 2022.

Dans le cadre des réformes visant à l’amélioration de la production de certains produits agricoles locaux, M. Ouattara a invité le secteur privé à investir dans les filières alimentaire notamment la production  locale de riz, de manioc, de banane plantain, de sorgho, de maïs et de soja.

Ainsi, la Côte d’Ivoire pourra enregistrer une augmentation de l’offre de production locale qui entraînera une réduction des prix de ces denrées et l’atteinte de la souveraineté alimentaire, a ajouté le président.

De plus dans le cadre de l’amélioration du pouvoir d’achat de leurs salariés, notamment ceux ayant des revenus les plus modestes, le chef de l’État a souhaité des entreprises privées une revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG).

“La lutte contre la cherté de la vie est l’affaire de tous et elle nécessite des efforts de l’État, de la population, des entreprises, des commerçants des transporteurs”, a souligné M. Ouattara.

Depuis janvier le gouvernement ivoirien a initié diverses mesures pour lutter contre la cherté de la vie et aider les populations à faire face à la flambée des prix de certaines produits alimentaires de première nécessité.

Il s’agit notamment de la subvention des produits pétroliers, du plafonnement des produits alimentaires,  l’élargissement du nombre de produits bénéficiant de la réglementation des prix, de la fixation de deux types de prix du pain.

(AIP)

tad/ask