Cet article a été publié le: 21/08/21 10:31 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ AnYia festival 2021 : des populations d’Adibrobo vaccinées contre la méningite et le tétanos

Dimbokro, 21 août 2021 (AIP) – L’antenne de l’institut national d’hygiène publique (INHP) de Dimbokro a organisé, vendredi 20 août 2021, une séance de vaccination de plusieurs habitants d’Adibrobo, dans la commune de Tiémélékro, contre la méningite et le tétanos, à l’initiative de la mutuelle du développement du village dans le cadre de la première édition de l’AnYia festival qui se déroule du 19 au 21 août 2021.

Estimant que ces maladies continuent de faire des victimes en milieu rural du fait d’une certaine négligence, l’infirmier en service à l’INPH de Dimbokro, Sonan Assi Berard-Bienvenu, a souligné l’importance de la séance de vaccination en faveur des populations sorties nombreuses à l’occasion.

La Côte d’Ivoire se trouve dans la ceinture de la méningite qui part de l’Afrique de l’Ouest (Sénégal) en Afrique de l’Est (Ethiopie), selon le spécialiste qui a révélé que 83 cas de méningite dont 20 mortels ont été rapportés en 2006 dans le pays.

Les populations d’Adibrobo ont apprécié cette séance d’inoculation des doses de vaccins, saluant le déplacement de l’antenne de l’INPH de Dimbokro dans leur localité.

Le tétanos provoque des contractions musculaires douloureuses, en particulier au niveau de la mâchoire et du cou. Il peut également entraîner des difficultés respiratoires et causer ainsi la mort, a affirmé l’infirmier qui a ajouté que la vaccination est le meilleur moyen de se prémunir de l’infection.

La méningite, pour sa part, se transmet par un contact direct avec de la salive, des expectorations, du mucus nasal ou des excréments. On peut aussi le contracter en touchant un objet manipulé par une personne infectée avant de se frotter le nez, la bouche ou les yeux », a fait savoir le spécialiste, faisant remarquer que la vie en communauté et les espaces confinés favorisent la transmission.

(AIP)

Ik/kp