Cet article a été publié le: 18/05/21 14:47 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ ASAPSU appelle à “ne pas baisser la garde” dans la lutte contre les grandes pathologies malgré le COVID-19

Yamoussoukro, 18 mai 2021 (AIP) – L’association de soutien à l’autopromotion sanitaire urbaine (ASAPSU) a lancé mardi 18 mai 2021 à Yamoussoukro un appel aux autorités ivoiriennes à “ne pas baisser la garde” mais à “protéger et maintenir” les progrès de lutte contre le VIH, le paludisme et la tuberculose dans un contexte général de mobilisation contre le Covid-19.

Selon un membre de cette Ong, Ado Aimé, ASAPSU reste préoccupée par l’évolution de  la lutte contre ces pathologies et souhaite que les parties prenantes dans ce combat ne baissent pas la garde en dépit de la nécessité de faire face au COVID-19.

Cette ONG encourage les dirigeants ivoiriens dans la poursuite des mesures contre le COVID-19 notamment la sensibilisation et la vaccination et les  invite par ailleurs à augmenter les budgets nationaux consacrés au VIH, le paludisme et la Tuberculose.

Elle a organisé à cet effet une conférence publique animée par le coordonnateur régional du Bélier dans la riposte contre la pandémie du moment, Dr Parfait Beugré. Celui-ci a assuré que la vaccination est un moyen sûr pour éviter les formes graves du COVID-19.

Au terme de sa prestation, l’ONG a mis en mission  plusieurs acteurs de la société civile en vue de porter ce message aux populations et booster le taux de personnes vaccinées.

A ce jour 5000 personnes vivant dans la région du Bélier ont reçu la première dose du vaccin contre le COVID-19, indique-t-on.

(AIP)

gso/ask