Cet article a été publié le: 7/10/22 18:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Atelier à l’UAO sur les risques de l’utilisation des pesticides chimiques de synthèse dans l’agriculture et l’alimentation

Bouaké, 07 oct 2Z022 (AIP)- Un atelier de formation sur Les risques liés à l’utilisation des pesticides chimiques de synthèse dans l’agriculture et l’alimentation est au centre d’un atelier de formation ouvert jeudi 06 octobre 2022 à l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké à l’initiative d’Inades-Formation en collaboration avec le Centre de recherche pour le développement (CRD).

Cet atelier, organisé par Inades-Formation, en collaboration avec le Centre de recherche pour le développement (CRD) de l’UAO, s’inscrit dans le cadre du projet « Politiques publiques et pesticides en agriculture urbaine en Côte d’Ivoire (PoPPesCI).

Les travaux vont se poursuivre jusqu’au samedi sur le thème « Droit à l’alimentation adéquate et risques liés à l’utilisation des pesticides chimiques de synthèse dans l’agriculture et l’alimentation : quel rôle pour la jeunesse estudiantine ». L’Objectif poursuivi par les organisateurs est de développer une conscience citoyenne en matière d’agriculture et d’alimentation.

« La toxicité des pesticides chimiques dans l’agriculture est une entrave au droit à l’alimentation. Qui parle de droit à l’alimentation parle de la qualité sanitaire des aliments. Donc, nous sommes là pour sensibiliser les étudiants à travers ce séminaire qui, à leur tour vont sensibiliser les parents sur le choix d’une agriculture et d’une alimentation durable », a expliqué le représentant d’Inades-Formation, Maillet Serges Assoko.

Partie prenante de cet atelier, le directeur intérimaire du CRD, Dr. Kouadio Adolphe, a souligné également le danger que représente l’usage des produits phytosanitaires sur la santé des populations. « Aujourd’hui, il n’existe pas de produit vivrier qui ne soit pas affecté par l’usage des produits phytosanitaires. Nos amis de la médecine nous disent que cela a un effet sur la santé. Même au niveau corporel, nous ressentons des effets sur les utilisateurs… », a-t-il indiqué, se réjouissant de la participation du CRD à cette formation pour apporter sa contribution dans la lutte contre ce fléau.

Aux dires des membres du comité d’organisation, ces trois jours d’assises seront meublés de présentations de travaux de recherches d’étudiants, des renforcements de capacité sur les méthodes d’écriture pour faire passer les messages de recherches aux décideurs.

(AIP)

rkk