Cet article a été publié le: 3/12/21 19:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Atelier-bilan de la commission régionale de l’OSCS de Gbêkê au titre de l’exercice 2021

Bouaké, 03 déc 2021 (AIP)- Les membres de la commission régionale de l’observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS) de Gbêkê ont pris part jeudi 02 décembre 2021 à un atelier-bilan de l’exercice 2021 tenu dans les locaux de la préfecture de Bouaké.

Cet atelier visait à faire le point des activités qui oeuvrent à la sauvegarde de la solidarité et à la cohésion sociale au titre de l’année 2021. De façon concrète, les 16 membres de cette commission régionale, présidée par le préfet de région de Gbêkê, ont fait le bilan de son fonctionnement en précisant les activités réalisées et les difficultés rencontrées.

Ils ont également fait l’état des lieux de la solidarité et de la cohésion sociale au niveau de la région de Gbêkê. Il ressort de leur analyse que la situation sécuritaire est globalement satisfaisant. Plusieurs cas de conflits fonciers et de chefferie susceptibles de mettre à mal la cohésion sociale dans la région, ont, cependant, été répertoriés. Les localités concernées sont, entre autres, Kongodékro, Akakro, Kouassiblékro, Béssikro et Bendèkouassikro.

Cet atelier-bilan a également été l’occasion de rappeler les missions de la commission régionale de l’OSCS à ses membres. Entre autres missions, l’OSCS doit définir et actualiser les indicateurs de solidarité et de cohésion sociale. Elle doit également collecter, traiter et diffuser les informations relatives à ces indicateurs ainsi que développer des actions de sauvegarde et de promotion de la solidarité et de la cohésion sociale.

Les participants à cette réunion-bilan ont également eu droit à une communication sur le mécanisme d’alerte précoce de l’OSCS mis à la disposition de la commission régionale pour prévention des faits ou incidents susceptibles de menacer la cohésion sociale dans le Gbêkê. Cette communication a porté sur la présentation du mécanisme d’alerte précoce, notamment, ses acteurs et le cheminement de l’information.

Le secrétaire technique de la commission régionale de Gbêkê, qui n’est autre que le directeur régional de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Kouassi Octave Noël, a saisi l’occasion pour exhorter les membres de cette commission à s’impliquer activement dans son animation en partageant les informations sur la plateforme conçue à cet effet afin qu’elles puissent être remontées le plus rapidement possible.

« Il faut indiquer que des services gardent l’information par devers eux et ne la partage pas. Nous nous sommes donc parlés pour affûter nos armes de sorte à améliorer notre synergie d’action. C’est d’ailleurs le sens de cette séance de travail que nous venons d’avoir », a-t-il expliqué.

(AIP)

rkk