Cet article a été publié le: 24/04/21 9:07 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Attaque de N’Dotré: Les individus tués ne sont pas des détenus de la maison d’arrêt de Sassandra ( Procureur)

Abidjan, 24 avr 2021 (AIP)–Les individus tués lors de l’attaque de la base militaire de N’Dotré , dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 avril 2021, ne sont pas des détenus de la maison d’arrêt et de correction de Sassandra, a indiqué vendredi 23 avril 2021 le procureur général près la Cour d’appel de Daloa, dans un communiqué transmis à l’AIP.

Selon le communiqué, une vidéo mise en ligne ces derniers jours sur les réseaux sociaux laisse croire que les individus de nationalité libérienne tués lors de l’attaque seraient des détenus de la Maison d’Arrêt et de Correction de Sassandra, et y ont été extraits nuitamment dans la nuit du 17 au 18 avril 2021, où ils étaient incarcérés pour trafic de stupéfiants.

Le Procureur Général près la Cour d’appel de Daloa voudrait indiquer que ces allégations sont dénuées de tout fondement. Elles le sont d’autant plus qu’aucune des deux (02) personnes de nationalité libérienne, actuellement en détention à la Maison d’Arrêt et de Correction de Sassandra, n’en a été extraite, encore moins pour les fins alléguées.

Il tient à porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que de 2018 à ce jour, la Maison d’Arrêt et de Correction de Sassandra a accueilli 11 pensionnaires de nationalité libérienne dont neuf ont été libérés à l’issue de l’exécution de leur peine.

L’attaque de la base militaire de N’Dotré a fait trois morts parmi les assaillants et un blessé parmi les soldats.

(AIP)

tad/ask