Cet article a été publié le: 3/11/20 10:08 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Attaque du cortège du ministre du Budget: La Gendarmerie lance un appel à témoin pour retrouver l’un des siens

Abidjan, 03 nov 2020 (AIP)- La gendarmerie nationale a lancé, lundi 02 novembre 2020 dans un communiqué transmis à l’AIP, un appel à témoin suite à la disparition d’un des leurs affecté à la garde du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo.

« La Gendarmerie Nationale sollicite votre concours dans le cadre de l’enquête sur la disparition de l’Adjudant Sanogo Seydou, affecté à la sécurité du Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat », note le texte. Elle précise que le sous-officier demeure introuvable suite à l’attaque du cortège du ministre, le 31 octobre 2020 à Zatta.

Toute personne, susceptible d’apporter des éléments d’informations est priée de contacter la compagnie de gendarmerie de Yamoussoukro, le centre opérationnel de la gendarmerie nationale, le centre de renseignement opérationnel de la gendarmerie nationale, la brigade de gendarmerie ou le commissariat de police le plus proche.

En effet, de retour de Touba, un convoi  de trois véhicules comportant trois personnels de sécurité et trois chauffeurs, en service au ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat a été pris à partie à Zatta, près de Yamoussoukro, le samedi 31 octobre 2020 aux alentours de 16 heures.

Arrivés au barrage tenu par des jeunes manifestants, les éléments du ministère du Budget ont essayé de négocier la levée des barricades afin de poursuivre leur voyage sur Abidjan. Les jeunes, surexcités, ont tenté d’incendier les véhicules avec leurs occupants à bord, après avoir crevé des pneus.

En définitive, les agents ont réussi à s’extirper de ce traquenard avant d’essuyer des tirs qui ont atteint l’un des leurs.

Les véhicules ne pouvant aller bien loin, les agents ont eu leur salut en gagnant la brousse voisine. L’un des leurs, qui était allé au contact des jeunes pour la négociation en vue de la levée du barrage, a été agressé au marteau.

Le bilan de cette agression fait état d’un agent atteint par balles, porté disparu, un autre  grièvement blessé et trois véhicules incendiés.

(AIP)

bsp/cmas