Cet article a été publié le: 11/10/21 10:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Aux Assises du transport, Amadou Koné appelle à des réflexions profondes

Abidjan, 11 oct 2021 (AIP) – Le ministre des Transports, Amadou Koné, qui a présidé la cérémonie de clôture de la 2ème édition des Assises du transport, a invité les acteurs du secteur à mener des réflexions profondes visant à résoudre la question de fret dans la ville d’Abidjan.

Tout en félicitant la Country manager d’Uber Côte d’Ivoire, Marjorie Saint-Lot, pour l’implantation de cette plateforme à Abidjan, le ministre a souligné qu’elle contribue d’une part à la mobilité urbaine et d’autre part, à offrir un service de qualité alliant confort et sécurité des usagers.  « C’est une organisation totalement différente de ce que nous avons vu jusqu’à ce jour », a-t-il laissé entendre.

« L’Etat a donc une part de responsabilité à jouer à travers la fourniture d’informations précises relatives tant au transport urbain, aux opérateurs usagers qu’aux conducteurs. Si ces informations sont disponibles pour les uns et les autres, les parcours et les déplacements seront ainsi mieux organisés. Cela donnera fière allure à Abidjan et en fera une ville de classe internationale. Cela passe nécessairement par des questions de mobilité et de déplacement », a poursuivi Amadou Koné.

La 2ème édition des Assises du transport s’est déroulée le jeudi 07 octobre 2021 au Casino du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, sur le thème ‘’Mobilité urbaine 2.0: élargissement de l’offre de la mobilité et sécurité routière’’.

Elle a réuni un parterre d’acteurs de l’écosystème des transports ivoirien dont le directeur général (DG) de Quipux Afrique, Ibrahima Koné, le DG de l’AMUGA, Romain Kouakou, le DG des transports terrestres et de la circulation, Tiessé Lucien, le premier responsable du Haut conseil du patronat des entreprises de transport routier de Côte d’Ivoire, Diaby Ibrahim.

Les échanges ont porté sur l’évolution de la règlementation, la question de sécurité routière et les nouveaux modes de mobilité urbaine surtout dans la ville d’Abidjan, ainsi que les opportunités de transport propre et la mobilité durable en Côte d’Ivoire, rapporte un communiqué de presse transmis à l’AIP, lundi 11 octobre.

(AIP)

cmas