Cet article a été publié le: 5/07/21 10:12 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ BAC 2021 : Les parties prenantes à Odienné exhortées à s’approprier la vision des responsables de l’école

Odienné, 5 juil 2021 (AIP)- Le secrétaire général 2 de la préfecture d’Odienné, Sindou Dosso, au démarrage des compositions du baccalauréat 2021, au niveau local, a exhorté les enseignants et les autres acteurs de la chaîne d’organisation à s’approprier la vision d’un système éducatif soustrait de toute forme de tricherie.

« Nous n’allons pas accepter que quelqu’un se mette en porte-à-faux avec les directives de madame le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. Prenons conscience de ce que chacun doit se conformer à ce qui est dit par la hiérarchie et travailler dans la responsabilité, dans l’équité », a-t-il fait comprendre face aux enseignants commis à la surveillance, notamment.

L’autorité préfectorale a souligné l’enjeu du retour à un système éducatif performant, face à ce qu’il a qualifié de position peu reluisante pour la Côte d’Ivoire, aujourd’hui classée avant dernière, en la matière, au niveau de l’espace francophone.

Il a rappelé, entre autres faits, la chute drastique du taux national d’admission au niveau de l’examen du CEPE 2021 (de 93% en 2020 à 52% en 2021) ainsi les résultats du dernier concours de recrutement d’instituteurs qui, à l’en croire, doivent convaincre tous de l’urgence de réagir, en épousant la dynamique imprimée par la ministre Mariétou Koné.

« Pensons à notre pays. Il ne faut f pas laisser le système éducatif tomber en lambeau », a-t-il exprimé en outre, insistant sur le fait « ce n’est pas le lieu de se faire prendre (relativement à un acte de tricherie) et après faire des délégations pour venir demander pardon ».

Au total 715 006 candidats composent, au niveau national, pour le baccalauréat session 2021 dont les épreuves ont démarré ce lundi 5 juillet 2021 pour prendre fin vendredi.

La direction régionale de l’Education nationale et de l’Alphabétisation d’Odienné présente 1445 candidats dont 107 sou l’étiquette libre. Ceux-ci composent dans trois centres. Deux ouverts dans la ville d’Odienné et le troisième à Madinani.

(AIP)

kg/ask