Cet article a été publié le: 4/07/22 11:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ BAC 2022 : le préfet du N’zi invite à éviter la fraude pour crédibiliser l’examen dans la région

Dimbokro, 4 juil 2022 (AIP) – Le préfet de région, Coulibaly Yahaya, a invité, lundi 4 juillet 2022, au centre du collège moderne de Dimbokro, les candidats et les examinateurs, à éviter la fraude pour que la session 2022 du baccalauréat soit un « examen crédible » dans la région du N’zi.

Procédant au lancement des épreuves écrites de cet examen à grand tirage, en présence des autorités éducatives et sécuritaires, M Coulibaly a insisté sur la nécessité d’avoir des “diplômes crédibles” comme l’a recommandé le ministre de l’Education et de l’Alphabétisation, Pr Mariatou Koné. Il a souhaité que les examens se déroulent “sans incidents dans la région et dans l’égalité des chances” pour que le BAC de cette « année soit le plus propre possible ».

Le directeur régional de l’Education nationale, Sékongo Yacinthe a attesté que toutes les dispositions sont prises pour la réussite de cet examen qui a démarré par l’épreuve de français. “Tous les surveillants convoqués sont présents et la sécurité est renforcée”, a-t-il relaté.

Au total 2688 candidats, toutes les séries confondues, prennent part dans le N’zi, au BAC. Ils sont répartis dans cinq centres d’examens à savoir, le lycée moderne 1 de Dimbokro, le lycée moderne 2 de Dimbokro, le collège moderne de Dimbokro, le lycée moderne de Bocanda et le lycée moderne de Kouassikouassikro.

La DRENA de Dimbokro a enregistré 898 admis sur 2687 candidats ayant composé soit un taux de réussite de 33,42% à la session 2021 du BAC.

(AIP)

ik/ask