Cet article a été publié le: 4/07/22 16:21 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Baccalauréat 2022 : La vidéosurveillance dans des centres d’examen pour lutter contre la tricherie

Songon, 4 juillet 2022 (AIP)- La ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Mariatou Koné a annoncé, lundi 4 juillet 2022, le déploiement de plusieurs vidéosurveillances dans les centres d’examens du Baccalauréat session 2022, pour lutter contre la fraude et la tricherie.

« Cette innovation majeure, qu’est la vidéosurveillance dans tous les centres de composition du pays, s’inscrit dans le cadre d’une volonté de transparence dans l’évaluation des candidats mais aussi dans la lutte contre la tricherie », a expliqué Pr Mariatou Koné, lors de sa visite de  la salle de contrôle des vidéosurveillances implantée au Lycée jeunes filles de Yopougon, pour vérifier sa mise en service.

 

Avec ce nouveau dispositif de surveillance, toutes les salles de compositions, le secrétariat, les toilettes et la cour des différents centres d’examens du Baccalauréat session  2022, sont observés pour épingler tous les tricheurs et toutes les formes de tricherie et de fraude qui pourraient entacher la crédibilité du Baccalauréat.

Bien avant, la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Mariatou Koné a  procédé au lancement officiel des épreuves écrites du Baccalauréat session 2022 au Lycée jeunes filles de Yopougon, en présence du député de Yopougon, Michel Gbagbo.

S’adressant aux parents d’élèves, la ministre les a exhortés à encourager leurs progénitures à étudier à la maison et abandonner la fraude et la tricherie. « On veut évaluer la valeur des enfants (…) Ce n’est pas un concours c’est un examen (…) Nous voulons valoriser les diplômes ivoiriens, alors je vous invite à sortir de la tricherie », a-t-elle déclaré.

Au total, ce sont 330567 candidats qui affrontent les épreuves écrites du baccalauréat session 2022, dans 525 centres répartis sur toute l’étendue du territoire nationale.

(AIP)

Tg/ask