Cet article a été publié le: 3/10/22 16:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Bamba Cheick Daniel prône le « rêve, l’audace et la passion » aux étudiants de l’Université des Lagunes

Abidjan, 03 oct 2022 (AIP)- Le directeur général de l’Agence foncière rurale (AFOR), Bamba Cheick Daniel, a prôné le RAP, c’est-à-dire, le rêve, l’audace et la passion, aux étudiants de l’Université des Lagunes, lundi 03 octobre 2022, à l’occasion de la rentrée solennelle 2022-2023 de cette université à Abidjan.

« Il faut rêver, avoir une ambition, la soutenir par l’audace et surtout par la passion. Il faut être rigoureux avec soi-même et le succès viendra très rapidement », a déclaré M. Bamba, invité spécial de cette rentrée. Aux étudiants, il a aussi signifié que, « tous ces hauts cadres présents à cette cérémonie ne sont pas des générations spontanées. Ils ont travaillé, ils se sont battus pour être là ».

Pour le directeur général de l’AFOR, les étudiants doivent se forger une personnalité pour suivre les traces de leurs devanciers qui aujourd’hui, ont le souci de voir la relève assurée. Il a salué l’œuvre de son « frère et ami », fondateur de cette université, le magistrat hors hiérarchie, Dr François Komoin.

« Il vient de nous donner la preuve éloquente qu’on peut continuer le service public en dehors de sa profession. Il vient de mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire, une œuvre qui j’espère va traverser le temps et va être une œuvre de référence, à savoir créer pan par pan une université d’excellence, où la belle semence va germer pour que des générations de hauts cadres au service de la Côte d’Ivoire puissent éclore », a déclaré Bamba Cheick.

Au total 28 étudiants ont été récompensés lors de la rentrée solennelle de l’UL

Selon lui, le RAP caractérisant cet homme de droit, l’a conduit à faire de la rigueur, une marque de fabrique. « Je viens avec la certitude que rien n’est perdu chez nous, qu’il y a encore des volontés, des hommes prêts à se battre pour que la Côte d’Ivoire ne sombre pas dans l’abime d’une jeunesse insuffisamment formée et qui pratiquement va sombrer dans la délinquance », a-t-il conclu.

Pour la directrice administrative et financière d’un groupe de grande distribution, Kouao Emmanuella, par l’humilité et la rigueur dans l’apprentissage, « les étudiants pourront compléter l’éducation qu’ils ont reçue de leurs parents et être aptes à affronter les défis du monde du travail ».

A travers une leçon inaugurale sur le thème, « Les mathématiques, un vecteur de développement », le Professeur de mathématiques à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, Feuto Justin, a pour sa part relevé que, « les mathématiques jouent un rôle crucial dans le développement de toute société, et le progrès dans ce domaine entraine inéluctablement des avancées dans la société tant au plan humain qu’industriel ».

(AIP)

gak/fmo