Cet article a été publié le: 13/09/21 14:44 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Banque : UBA enregistre une croissance des revenus de 33% en glissement annuel (Communiqué)

Abidjan, 13 sept 2021 (AIP)- La banque panafricaine, United Bank for Africa (UBA), a enregistré une croissance de 33,4% de son bénéfice avant impôts, qui es passé de 76,2 milliards de nairas (185,5 millions de dollars) en juin 2021 contre 57,1 milliards de nairas (139,1 millions de dollars) enregistré au cours de la même période de 2020, rapporte un communiqué transmis, lundi 13 septembre 2021 à l’AIP.

Ces résultats financiers semestriels, audités pour le semestre clos le 30 juin 2021, montrent une croissance impressionnante dans toutes les principales lignes de revenus et indicateurs de performance. Selon la note, cette prouesse a été atteinte malgré l’environnement commercial et économique difficile qui a été occasionné par la lenteur des activités suite au confinement mondial lié à la pandémie de Covid-19.

Les résultats enregistrés auprès de la Bourse nigériane ont montré que le profit après impôts du groupe s’élevait à 147,5 millions de dollars, soit une augmentation significative de 36,3 % par rapport aux 108,2 millions de dollars enregistrés au premier semestre 2020, tandis que le résultat brut est passé à 769,6 millions de dollars contre 732,0 millions de dollars au mois de juin 2020 soit une croissance de 5%.

Au 30 juin 2021, l’actif total du groupe a franchi la barre des 19,5 milliards de dollars pour atteindre 20,2 milliards de dollars contre 18,7 milliards à la fin de l’exercice 2020. Les dépôts des clients ont également franchi la barre des 14,6 milliards de dollars, augmentant de 7,4 % pour atteindre 14,8 milliards de dollars au cours de la période considérée, contre 13,8 milliards de dollars en décembre 2020.

Les fonds propres du groupe sont restés solides se chiffrant à 1,83 milliard de dollars contre 1,76 milliard de dollars en décembre 2020, reflétant sa forte capacité de génération de capital interne. Conformément à la culture de la banque consistant à verser à la fois un dividende intérimaire et final en espèces, le Conseil d’administration d’UBA Plc a déclaré un dividende intérimaire de 20 centimes (Naïra) par action pour chaque action ordinaire de 50 centimes détenue par ses actionnaires.

Le directeur général du groupe UBA, Kennedy Uzoka, s’est félicité de la performance de la banque au premier semestre de l’année. Il a souligné que ce premier semestre a été solide parce que  la reprise économique mondiale a dépassé les attentes, créant un effet positif sur la confiance des consommateurs et des entreprises, l’épargne et les activités d’investissement.

(AIP)

bsb/tm