Cet article a été publié le: 14/06/21 16:56 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ BEPC 2021: Les acteurs de Mankono invités à s’éloigner de la fraude

Mankono, 14 juin 2021 (AIP) – Le Directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Mankono, Bernard Ziriga, au cours du lancement des épreuves écrites du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), session 2021, au lycée moderne Mankono, a invité chaque acteur, à s’éloigner de la fraude et de la tricherie pour des examens propres et sans tricherie tel que souhaité par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) avec à sa tête la ministre Mariatou Koné qui a fait de la lutte contre la tricherie son cheval de bataille.
Le lancement de ces épreuves écrites s’est déroulé sous la présidence du préfet du département de Mankono, Gouessé Jules, représenté par son secrétaire général Koffi Amani Ignace de Loyola, en présence du chef de l’antenne de la pédagogie et de la formation continue (APFC), Mounin Adjemey , du secrétaire général chargé des examens et concours en DRENA, Berté Siaka, et des forces de l’ordre et de sécurité invitées pour la sécurisation de l’examen.
Au total, 4890 candidats sont enregistrés pour ces épreuves écrites dans 10 centres à travers toute la région du Béré dont 1322 candidats dans la commune de  Mankono.
En prélude à la tenue de l’examen du BEPC dont les épreuves écrites ont débuté ce lundi 14 juin pour s’achever mercredi, le directeur régional de Mankono, Ziriga Bernard, s’est rendu, dimanche, chez le chef du canton Koyagah, Meboua Dosso, pour l’informer officiellement de ce rendez-vous important et solliciter ces prières ainsi que celles des dignitaires religieux pour “des examens propres et sans bruit”.
« Il était important pour moi, en tant que premier responsable administratif de l’école de tenir informer la plus haute personnalité traditionnelle de la région, en l’occurrence le chef canton. Ses prières nous seront profitables pour le bon déroulement des examens », a-t-il expliqué, invitant les élèves à composer sereinement.
Il les a surtout conseillés de s’éloigner de la tricherie en ayant confiance à leurs acquis, ajoutant que la tricherie dénote d’une mauvaise préparation qui entache la qualité des attestations de réussite.
(AIP)
tdmsc/fmo