Cet article a été publié le: 14/06/21 19:59 GMT

Côte d’Ivoire -AIP/ BEPC 2021: Les autorités administratives exhortent les candidats à éviter la fraude

Abidjan, 14 juin 2021 (AIP)- Les différents autorités  administratives des villes de l’intérieur du pays  notamment Sikensi, Tiassalé, Bocanda, Gbéléban , Béttié, Béoumi, Tanda, Tiébissou, Mankono, Sinfra ont exhortés lundi 14 juin 2021 les candidats au Brevet d’etudes du premier cycle (BEPC) à éviter la fraude pour des examens crédibles.

“Nous comptons sur vous aujourd’hui et pour l’avenir grâce à votre sérieux dans le travail”, a déclaré le préfet de Sikensi, Anima Aka,  aux candidats du centre lycée municipal de Sikensi. Il a recommandé plus de concentration et de sérénité face aux sujets.

Le sous-préfet de Bettié,  Yao Konan Paul, a exhorté les candidats à compter sur leurs propres valeurs afin d’éviter de compromettre leur avenir. «C’est d’ailleurs ce défi majeur auquel la nouvelle ministre de l’éducation nationale engage tous les acteurs du système éducatif», a t’il insisté.

A Tiassalé, les candidats ont été invités à travailler dans la sérénité et dans la transparence et doivent aborder les épreuves  sans aucune idée de vouloir tricher

” Je vous fais confiance, bonne chance à tous et donnez le meilleur de vous mêmes en bannissant la tricherie”, a dit la secrétaire générale de la préfecture de Gbéléban, Diarra Salimata épouse Néné, au cours du lancement des épreuves écrites du BEPC

Pour le préfet de Béoumi, Traoré Imelda, «celui ou celle qui tentera de tricher sera remis aux forces de défense et de sécurité pour être punis par la loi».  Elle a ainsi appelé les surveillants à la vigilance pour éviter la tricherie.

Le sous-préfet de Tabou, Arsène Katou Koffi, a invité les candidats et enseignants à «épouser la vision de la ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation en vous protégeant contre le coronavirus et en évitant de tricher parce que la tricherie»

A Sinfra, la directrice départementale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (DDENA), Touré Mariam Sanogo, a insisté sur la promotion des valeurs d’excellence et d’équité. Aux enseignants chargés de la surveillance, il a été demandé d’observer l’impartialité et la conscience professionnelle. Quant aux candidats, ils ont été encouragés à la concentration sur les épreuves et surtout à tourner le dos à la tricherie sous n’importe quelle forme.

Le Directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation de Mankono, Bernard Ziriga a, au cours du lancement des épreuves au lycée moderne Mankono, invité chaque acteur, à s’éloigner de la fraude et de la tricherie pour des examens propres et sans tricherie tel que souhaité par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA).

Ces épreuves écrites qui se déroulaient initialement en cinq jours, s’étendent sur trois jours et s’achèveront mercredi 16 juin 2021. La proclamation des résultats se fera le mardi 06 juillet 2021 à 14 h.

(AIP)

km/kd/gnj/tdmdc/nkf/myk/nkv/nyl/ yc/ok/tad/fmo