Cet article a été publié le: 14/06/22 11:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/BEPC : Le préfet Traoré Imelda exhorte les candidats de Béoumi à tourner le dos à la tricherie

Béoumi, 14 juin 2022 (AIP)- Le préfet du département de Béoumi, Traoré Imelda, a exhorté les candidats à l’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), session 2022 de sa circonscription, à tourner le dos à la tricherie et compter sur eux-mêmes afin d’être les cadres compétents dont la Côte d’Ivoire a besoin, à l’occasion du lancement des épreuves écrites dans les trois centres retenus, dont deux logés au lycée moderne et le troisième au collège Alani.

« Les examens sont trop sérieux pour que vous vous amusez à tricher. Tous ceux ou toutes celles qui ont suivi les cours normalement doivent pouvoir s’en sortir. Ne chercher surtout à copier sur le voisin parce que ce n’est pas sûr qu’il soit dans le vrai. Chacun devra compter sur lui-même car nous voulons former des cadres compétents. La tricherie ne mène nulle part. Soyez conscients que c’est le travail qui paie. Nous comptons sur vous pour des résultats probants. », a affirmé Mme Traoré, lundi 13 juin 2022.

Elle a également invité les examinateurs à respecter scrupuleusement les consignes de la hiérarchie en évitant d’être les complices de la fraude.

« Il faut que vous bannissez la fraude de votre quotidien afin que vous soyez des exemples pour les apprenants. Vous connaissez déjà les sanctions que vous encourez si vous êtes épinglés », a-t-elle averti.

Plus de 2023 candidats sont concernés par l’examen du BEPC dans le département de Béoumi, souligne-t-on.

(AIP)

nyl/sn/fmo