Cet article a été publié le: 24/09/20 10:30 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Besoin d’organisation de la filière gingembre à Koun-Fao

Tanda, 24 sept 2020 ( AIP)- Un cadre de la direction des organisations interprofessionnelles agricoles (OIA) au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, N’gatta N’guessan a sensibilisé, mardi 22 septembre 2020, les producteurs de gingembre de Koun-Fao à mettre sur pied une organisation professionnelle de leur filière, afin de s’auto-financer, de créer des emplois et de contribuer à la richesse nationale.

L’organisation professionnelle préconisée au niveau de la filière gingembre devra être calquée sur le modèle de celles du cacao, l’hévéa, le palmier à huile (…), a instruit M. N’Guessan lors d’un atelier d’information et de sensibilisation sur l’importance de la mise sur pied d’une organisation  d’abord régionale, ensuite  nationale interprofessionnelle.

Ses missions seront de coordonner les actions de ses membres par l’établissement de règles contractuelles concernant la fixation des prix, la défense des normes de qualité et d’assurer la représentation collective auprès de l’État et des tiers.

“Organisez-vous, soyez unis, afin d’assurer la pérennité de votre filière”, a exhorté le cadre du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

“La filière gingembre est une filière jeune, inorganisée, avec un grand nombre de producteurs individuels”, a relevé un autre cadre du ministère de l’Agriculture, Eboua Jacques.

Le gingembre est une plante originaire d’Asie dont le rhizome est apprécié pour ses vertus (bactéricide, digestive, apéritive…). Cultivé dans les régions chaudes de la planète, il est particulièrement produit en Côte d’Ivoire dans les départements de Soubré, Gagnoa, Divo, Tiassalé, Koun-Fao et Bongouanou.

(AIP)

si/ask