Cet article a été publié le: 22/10/20 14:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Bientôt une stratégie régionale de restauration du couvert forestier dans le Bélier

Yamoussoukro, 22 oct 2020 (AIP) – Un plan stratégique de restauration des paysages forestiers de la région du Bélier est en cours d’élaboration dans le cadre d’un atelier ouvert mercredi 21 octobre 2020 à Yamoussoukro à l’initiative du GCF-TF (Governors’ Climate and Forest Task Force) avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Ce projet vise à appuyer les régions du Cavally et du Bélier dans le développement de leurs plans stratégiques régionaux pour la gestion des ressources naturelles alignées sur les objectifs nationaux de la Réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+), de la nouvelle politique forestière. Ce projet vise également à contribuer durablement au bien-être des communautés locales, à la réduction de la pauvreté, à la création d’emplois et l’autonomisation des femmes.

L’agriculture, l’exploitation forestière, l’urbanisme et l’orpaillage sont autant de moteurs de la déforestation galopante dont sont victimes plusieurs zones de la Côte d’Ivoire dont la région du Bélier.

Une étude d’évaluation des opportunités de restauration des paysages forestiers de la région a été réalisée et servira de document de base à ces travaux qui s’acheveront vendredi.

Il ressort de cette étude qu’il existe de réelles possibilités pour redonner vie, reconstituer le couvert forestier de la région du Bélier où l’on recense déjà plusieurs projets qui vont dans ce sens. Le 2PAI-Bélier, le cadre REDD+ sont autant de dispositifs qui ajoutés au cadre législatif favorable à la création de forêt par les collectivités décentralisées permettent d’envisager l’avenir avec optimisme.

Toutefois, selon les experts, il faut créer une synergie d’actions entre les différents acteurs et parties prenantes, afin de gagner en efficacité. Les participants aux travaux de Yamoussoukro organisé par le conseil régional du Bélier, en collaboration avec le PNUD et le Secrétariat exécutif permanent de la REDD+ (SEP-REDD+), devraient s’atteler à proposer des pistes pour cette coordination.

(AIP)

Gso/kp