Cet article a été publié le: 26/01/22 15:51 GMT

Cote d’Ivoire-AIP/ Bonne gouvernance : Le président Ouattara pour un cadre renforcé de suivi et de contrôle de la gestion des entreprises publiques

Abidjan, 26 jan 2022 (AIP) – Le président de la République, Alassane Ouattara a préconisé un cadre renforcé de suivi et de contrôle de la gestion des entreprises publiques eu égard à certaines irrégularités en matière de bonne gouvernance constatées dans certaines d’entre elles.

Lors du conseil des ministres qui s’est tenu, mercredi 26 janvier 2022 à Abidjan-Plateau, M. Ouattara a donné plusieurs orientations pour une meilleure application de ce cadre.

Il s’agit d’un accent particulier qui devra être accordé au respect du cadre législatif et règlementaire des entreprises publiques en vigueur, notamment les règles liées aux passations des marché et au recours des emprunts « il faut que les textes et les contextes soient respectés », a-t-il indiqué.

Pour le président ivoirien, il faut également un meilleur suivi du bilan de gouvernance des entreprises publiques dont une communication sera présentée en conseil des ministres au terme de chaque exercice comptable. Il a engagé la grande responsabilité des directeur généraux, des membres du conseils d’administration et surtout des ministres de tutelle qui doivent renforcer leur contrôle à priori.

« Nous devons veiller aux sanctions qui résulteront en cas de irrégularités dans la gestion des entreprises publics tant pour les directeurs généraux, les membres du conseil d’administration que pour les ministres de tutelle », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat a instruit le premier ministre à l’effet de prendre les dispositions pour la mise en œuvre diligente des orientations et des recommandations qui ont été faites par les audits réalisés. Il a demandé à tous les ministres de promouvoir la culture de la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des affaires publiques pour le bien-être des populations.

A l’occasion de son discours à la nation le 31 décembre 2021, le président de la République avait dévoilé ces trois priorités pour l’année 2022 dont l’une sera consacrée à la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. L’accent, selon le président, sera mis sur la promotion de la culture de la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des affaires publiques, pour le bien-être des populations.

(AIP)

zaar/ask