Cet article a été publié le: 20/09/20 16:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Bouaké abrite un atelier de restitution du projet de plan national de gouvernance

Bouaké, 20 sept 2020 (AIP)- La salle de réunion de l’immeuble Binta de Bouaké-Koko a abrité samedi 29 septembre 2020 un atelier de restitution du projet de plan national de gouvernance (PNG) de la Côte d’Ivoire.

L’objectif visé par cet atelier était de présenter aux participants le contenu de ce projet de plan national de gouvernance afin d’une part de valider les offres contenues dans ce plan et d’autre part de faire des observations et recommandations avant la tenue de l’atelier national de validation.

Ainsi donc un rapport a été adopté au terme des travaux. Dans ce rapport sont consignés les observations et recommandations des différents groupes majeurs ayant pris part à cet atelier au nombre desquels les jeunes, les femmes, les personnes en situation de handicap, les paysans et les professionnels des médias.

Selon la superviseure de la zone de Gbêkê-Hambol-Lac pour le compte de la commission nationale du mécanisme africain d’évaluation par les pairs (CN-MAEP), Esther Traoré Akon, ces observations et recommandations seront reversées dans le panier des offres contenues dans le projet de PNG avant sa validation définitive.

Ce PNG sera la matérialisation de l’engagement qu’avait pris le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, devant ses pairs suite à la présentation du rapport d’évaluation de l’état de la gouvernance de la Côte d’Ivoire le 09 février 2019 à Addis-Abeba lors du 28eme sommet des chefs d’Etat et de gouvernement participant au MAEP.

Ce dernier avait décidé de faire élaborer par son pays un plan national de gouvernance ambitieux et réaliste aux fins de corriger les insuffisances relevées en matière de gouvernance par le rapport d’évaluation.

Le MAEP est un accord volontaire conclu entre les Etats africains pour évaluer et réviser systématiquement la gouvernance au niveau des chefs d’Etat afin de promouvoir la stabilité politique, l’intégration économique accélérée au niveau sous-régional et continental, la croissance économique et le développement durable.

En adhérant au MAEP, les Etats membres conviennent d’évaluer indépendamment la conformité à leurs engagements africains et internationaux en matière de gouvernance.

(AIP)

rkk