Cet article a été publié le: 28/11/21 18:07 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Bouaké: Amadou Koné apporte sa compassion à la famille de l’étudiante assassinée

Bouaké, 28 nov 2021 (AIP)- Le ministre des transports et député de la comme de Bouaké, Amadou Koné, s’est rendu samedi 27 novembre 2021 au domicile de l’étudiante, Kouakou Amoin Marie-Josée Hermine, assassinée dans la nuit du jeudi 18 novembre 2021, pour apporter sa compassion à la famille éplorée.

« Le ministre est venu avec une forte délégation, non seulement, pour exprimer sa profonde affliction face à cet acte ignoble perpétré par ces personnes sans foi ni loi, mais aussi et surtout, pour vous exprimer sa compassion et son soutien », a fait savoir son porte-parole, le député et adjoint au maire de Bouaké, Paul Dakuyo, à la famille éplorée.

Ce dernier a également assuré les parents de la défunte que le ministre Amadou Koné, qui considère leur fille comme la sienne, se tient à leurs côtés pour partager leur peine et leur « douleur incommensurable ». « Soyez rassurés, le ministre se tient à vos côtés pour prendre sa part de deuil », a dit M. Dakuyo.

Portée disparue depuis le jeudi 18 novembre 2021, Mlle Kouakou Amoin Marie-Josée, étudiante en licence 2 de communication à l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, a été retrouvée morte le jeudi 25 novembre 2021 dans une maison inachevée à Broukro dans le quartier où elle résidait avec sa famille.

Son meurtrier, un conducteur de moto-taxi du nom de Dosso, a été arrêté par la police criminelle de Bouaké. Il dit avoir agi en complicité avec trois autres individus qui eux courent toujours. Une enquête a été ouverte afin d’établir les circonstances exactes de ce « crime crapuleux » et appréhender ces complices de l’assassin de conducteur de moto-taxi et les traduire devant la justice pour qu’ils répondent de leurs actes.

(AIP)

rkk