Cet article a été publié le: 28/07/21 13:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Campagne de sensibilisation sur la maladie de la fistule obstétricale à Bonon

Botro, 28 juil 2021 (AIP)- Le district sanitaire de Botro a lancé une campagne de sensibilisation et d’informations des femmes du département sur la fistule obstétricale en collaboration avec l’Agence ivoirienne pour le bien-être familial (AIBEF).

Le directeur départemental de la santé de Botro, Kouadio Kouamé Roméo, a expliqué que les cas diagnostiqués pendant cette campagne, en cours depuis le 16 juillet 2021, seront convergés vers le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké en vue de leur prise en charge.

“En dépit des préjugés autour de cette maladie contractée par certaines femmes après l’accouchement, elle n’est pas une  fatalité ou une malédiction mais la solution de cette maladie se trouve à l’hôpital et non ailleurs”, a-t-il souligné.

“Cette campagne de sensibilisation est là. Elle va obliger les femmes qui sont dans ces cas à se déclarer parce que c’est une maladie honteuse et humiliante pour la femme. Des épouses qui l’ont contractée ont parfois été divorcées par leurs maris parce qu’elles urinent régulièrement sur elles-mêmes et dégagent une odeur nauséabonde”, a confié la sage-femme major du centre de santé urbain de Diabo, Florence Kouakou.

Une troupe théâtrale de Bouaké a égaillé l’assistance à travers des sketchs mettant en exergue les bienfaits de la médecine qui guérit la maladie de la fistule obstétricale.

(AIP)

sy/aaa/fmo