Cet article a été publié le: 24/11/22 15:11 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Corridor écologique de Taï: Autorités administratives et chefs de services enrichissent leurs connaissances en stratégie foncière

Guiglo, 24 nov 2022 (AIP) – Les autorités administratives et chefs de services impliqués dans la mise en œuvre de la loi foncière du corridor écologique de Taï ont renforcé leurs capacités, mercredi 23 et jeudi 24 novembre 2022, lors d’un séminaire à Guiglo, en vue de l’application d’une manière compatible sur le terrain de la stratégie foncière élaborée et validée par toutes les parties prenantes au projet.

Cette activité a pour objectif de permettre aux autorités administratives et chefs de services impliqués dans le corridor écologique de Taï, d’avoir des connaissances pointues sur la loi foncière, en vue de la sécurisation foncière relative au corridor écologique de Taï.

A l’aide de supports et de moyens audio-visuels, et à travers des modules à savoir, cadre juridique de la sécurisation foncière, cadre institutionnel de la sécurisation foncière, et procédures de sécurisation foncière de la trame du corridor, les participants ont pris connaissance avec le contenu de la loi de 1999 relative au domaine foncier rural et son application dans le cadre de la mise en œuvre du projet.

Leurs rôles dans le processus de sécurisation foncière du corridor leur ont été expliqués et ils ont été mis en situation d’appliquer la loi foncière et ses textes d’application.

« Un projet de conservation foncière est mise en œuvre à Taï. Pour créer effectivement cette réserve naturelle volontaire (RNV), les terres impactées doivent être sécurisées. D’où l’importance de tous les acteurs impliqués», a souligné l’expert foncier rural du projet conservation de la biodiversité dans le complexe Taï-Grebo-Sapo, Nancy-Hellen Boussou.

Mme Boussou, formatrice du séminaire,  a souhaité que tous les acteurs se donnent la main pour l’atteinte des objectifs, dans le cadre de la création de cette réserve naturelle volontaire appelée corridor écologique de Taï, une bande de terre le long de la rivière Sapo, s’étendant sur quatre kilomètres de long et 450 m de large, qui sera à terme gérée par les villages riverains.

Le corridor écologique de Taï fait partie du paysage du complexe forestier Taï-Grebo-Sapo, qui contient les derniers vestiges des forêts denses humides d’Afrique occidentale. Il est composé essentiellement du Parc national de Taï (PNT), des forêts classées avoisinantes du Cavally, de Goin-Débé et de la Haute-Dodo du côté de la Côte d’Ivoire, et du Parc national de Sapo, et de la forêt de Grebo, au Liberia.

(AIP)

ja/fmo