Cet article a été publié le: 25/06/21 8:21 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Coulibaly-Kuibiert démontre aux étudiants de Bouaké comment la CEI participe au renforcement de la démocratie en Côte d’Ivoire

Bouaké, 25 juin 2021 (AIP)- Le président de la commission électorale indépendante (CEI), Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, a fait jeudi 24 juin 2021 la démonstration aux étudiants de l’université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké de la participation de cette institution chargée de l’organisation et de la supervision des élections au renforcement de la démocratie en Côte d’Ivoire.

Selon le premier responsable de la CEI, la participation de cet organe chargé des élections à l’enracinement de la démocratie est indéniable et s’aperçoit de diverses manières. D’abord par le caractère inclusif de sa composition et les garanties accordées à ses membres.

« La composition inclusive de la CEI ainsi que les garanties protectrices accordées à ses membres ont vocation à lui permettre de jouer pleinement ce rôle de renforcement de la démocratie », a-t-il soutenu.

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a ensuite mis en relief le caractère impartial et l’indépendance de la CEI qui font de cet organe chargé de l’organisation des élections un instrument au service de la démocratie ivoirienne.

« Les garanties accordées aux membres de la CEI par le législateur facilitent également l’impartialité et l’indépendance dont ils font preuve dans l’organisation des élections. Ces garanties sont de nature à les aider à tenir le serment qu’ils prêtent devant le conseil constitutionnel avant leur entrer en fonction et aux termes desquels ils s’engagent à bien et fidèlement remplir leur fonction, à l’exercer en toute indépendance et en toute impartialité », a-t-il fait savoir.

Le président de la commission électorale indépendante a en outre affirmé que cette institution qu’il dirige s’est donné pour vocation de tenir des élections démocratiques dont les résultats traduisent la volonté des électeurs. La poursuite de cet objectif s’apprécie à travers le caractère inclusif, transparent et sincère de ces élections.

« Les élections sont inclusives lorsque tous ceux qui en ont le droit peuvent voter pour désigner leurs représentants. L’inclusivité implique que les candidats intéressés ne soient pas arbitrairement exclus à partir d’artifices juridiques », a-t-elle expliqué.

La CEI, selon son patron, a également fait de la transparence son crédo dans l’organisation des élections. « Comme l’inclusivité, la transparence est aussi essentielle pour préserver la crédibilité du processus électoral et dissiper les doutes et incertitudes sur sa mise en œuvre. La CEI est également consciente que c’est au prix de la transparence que les électeurs et acteurs politiques lui feront confiance et le verront comme participant au renforcement de la démocratie », a fait savoir M. Coulibaly-Kuibiert.

Cette conférence, prononcée à l’UAO par le président de la commission électorale indépendante, s’inscrivait dans le cadre des « rencontres avec les institutions de la République » initiées par le ministère auprès du président de la République chargé des relations avec les institutions de la République dont l’objectif est de rapprocher les institutions des étudiants, futurs cadres du pays.

(AIP)

rkk