Cet article a été publié le: 11/09/20 10:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : début de l’opération enlèvement des productions de noix de cajou à Tanda

Tanda, 11 sept 2020 (AIP) – L’opération enlèvement des produits agricoles d’exportation en l’occurrence la noix de cajou a débuté mercredi dans le département de Tanda.

Cette opération qui se fait sur à l’esplanade de la sous-préfecture de Tanda et en présence de plusieurs producteurs et des autorités administratives consiste à enlever les produits des mains des producteurs à 400 FCFA le kilogramme sur toute l’étendue du territoire.

Il a donc été décidé pour le premier convoi de 35 tonnes à enlever de payer au plus 500 kg par acheteur au cours de cette première phase afin de permettre à chacun d’écouler soit tout ou une partie de sa production. “Chaque paysan, vient avec son produit et s’il est de bonne qualité, on le pèse, on lui remet un reçu et on le paye” a déclaré le responsable de SCOOPS Pinda-Boroko à Boudoukou, une des coopératives mandatées pour l’enlèvement de la noix de cajou dans la région du Gontougo.

Après la sous-préfecture de Tanda, les autres villages et sous-préfectures de Tanda seront visités en fonction d’un chronogramme établi avec les autorités administratives.

L’État de Côte d’Ivoire, du fait de la baisse du coût des produits et de la maladie à coronavirus, a décidé de venir en aide aux producteurs de la filière anarcarde avec une enveloppe de près de 47 milliards de FCFA.

(AIP)

si/kkf/tm